logo-mini
Festival de Fès

Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde : une édition 2016 sous le signe des Femmes Fondatrices


Partager

Festival de Fès

Du 6 au 14 mai, dans la capitale spirituelle, de grandes figures féminines qui ont marqué l’histoire de l’Orient sont à l’honneur : des femmes de savoir comme Fatima El Fihriya, Oum El Banine, à l’origine de la construction de la mosquée et de l’université el-Qaraouiyyîne de Fès.

Un souffle de spiritualité plane partout sur la médina millénaire, qui accueille un public international en quête de sens, de mémoire et d’émotions artistiques, autour des fontaines, dans les ruelles médiévales de la médina et de la bibliothèque de l’Université el-Qaraouiyyîne.

Un public qui évolue de riads en grandes scènes et jardins pour assister aux prestations d’artistes du monde arabe, d’Inde, du Brésil et d’Asie Centrale.

Femmes fortes, femmes artistes, femmes intellectuelles du Maroc, d’Afrique et d’ailleurs, sont célébrées en musiques, chants, poésies et spiritualités avec en soirée d’ouverture, vendredi 6 mai : Un ciel plein d’étoiles.

Un spectacle et des scénographies sons et lumière qui déclinent le thème des astres féminins racontés sur scène par des artistes incarnant Shéhérazade, un show qui mêle mapping, projections audiovisuelles et grand orchestre.

AlainWeber, directeur artistique du festival nous a confié vouloir sublimé la ville de Fès : « les plus beaux festivals de la planète sont ceux qui se déroulent dans des lieux historiques, en plus de la qualité de la programmation musicale, l’architecture participe fortement au rêve et à l’atmosphère, c’est la combinaison des deux qui crée la magie »

Samedi 7 mai à Bab El Makina, la scène accueillera le spectacle et la joute musicale Durbar. Un hommage à l’Inde des Maharadjahs et son génie créatif et artistique.

Mais avant cela à 16H30, place au Chants Sacrés Persans dans le Jardin Jnan Sbil, une performance iranienne menée par Sahar Mohammadi.

En plus des grands spectacles comme Les Divas du Monde le 8 mai,  le Festival de Fès, ce sont aussi des concerts intimistes avec de grandes artistes et chanteuses spirituelles comme la belle RageshriDas de Calcutta et ses chants Khyal qui se produit à Dar Adyel.


One comment

    • thomas-
    • 10 août 2016 at 16:43-

    Merci pour votre article très intéressant! 😉

Poster un Commentaire

deux × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.