logo-mini
CÉDÉAO

Demande d’adhésion du Maroc à la CÉDÉAO : un premier processus d’intégration interrégionale


Partager

CÉDÉAO

Le Souverain a donc poursuivi sa tournée africaine en visitant deux pays alliés de longue date du Maroc, la Guinée-Conakry et la Côte d’Ivoire.

Visites d’autant plus importantes que le Royaume en a profité pour demander officiellement l’intégration à l’organisation de la CÉDÉAO. Cette demande se fait en conformité avec les dispositions du Traité fondateur de la CÉDÉAO, et en satisfaction totale de ses critères d’adhésion, comme indiqué dans un communiqué du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération.

La démarche du Maroc vient ainsi couronner les liens forts aux niveaux politique, humain, historique, religieux et économique avec les pays membres de la CÉDÉAO, des liens qui se sont renforcés au cours des dernières années, à travers les 23 Visites Royales dans 11 pays de la région.


Poster un Commentaire

cinq + 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.