logo-mini
exoplanètes

Découverte d’exoplanètes : la contribution du Maroc, une fierté nationale


Partager

exoplanètes

On s’arrête sur l’actualité scientifique de la semaine, avec une découverte qui va sans doute bouleverser notre perception de l’univers pour plusieurs décennies.

L’université Cadi Ayyad a contribué avec fierté aux côtés de la NASA à la découverte d’un système de 7 planètes potentiellement habitables grâce au télescope TRAPPIST-Nord, installé il y a deux mois à peine au niveau de l’Observatoire astronomique de l’Oukaimeden relevant de l’université.  Les sept planètes dont trois sont susceptibles d’abriter la vie se situent à seulement 40 années-lumière de distance du système solaire et ont été détectées au fur et à mesure qu’elles passaient devant leur étoile mère, « l’étoile naine » ultra-froide qui fait près d’un dixième de la taille du Soleil.

Le Directeur de l’Observatoire de l’Oukaimeden, Zouhair Benkhaldoun a indiqué que cette découverte venait couronner un programme de recherche scientifique sur les exoplanètes lancé depuis 2010 au niveau du laboratoire de Physique des Hautes Energies et d’Astrophysique au sein de la Faculté des Sciences Semlalia, relevant de l’Université Cadi Ayyad Marrakech.


Poster un Commentaire

un × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.