logo-mini
Grand Oral de Rachid Belmokhtar

Grand Oral de Rachid Belmokhtar


Partager

Grand Oral de Rachid Belmokhtar

Cela fait plus de trois ans que Rachid Belmokhtar est à la tête du Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle. Il est notre invité cet après-midi dans Avec Ou Sans Parure pour un grand oral.

Que dit-il aujourd’hui de la situation de l’école marocaine où selon ses propres dires, 78% des élèves ne comprennent pas de quoi on parle pendant les cours ?

L’école marocaine a connu plusieurs tentatives de réformes, certaines dans l’urgence, d’autres ont pris leur temps, mais pour quel résultat ? Nous en débattrons avec notre invité.

L’école marocaine ou le manque de tout. Manque de professeurs, manque d’équipements, manque d’écoles tout simplement. Mais les élèves, eux, ne manquent pas à l’appel, et chaque année ils sont toujours plus nombreux à s’inscrire, mais pour quelles conditions d’enseignement et d’éducation ?

Une école que Rachid Belmokhtar veut ouverte sur les langues étrangères pour une plus grande ouverture sur le marché du travail, mais le combat n’est pas gagné d’avance. Quels sont ses arguments pour mettre fin à de longues années d’arabisation ayant prouvé leurs limites ? Quels sont ses arguments surtout face à ceux qui affirment qu’il subit les pressions d’un puissant lobby francophone, ou encore ceux qui y voient je cite, une menace pour la sécurité pédagogique et linguistique, un dénigrement des valeurs des marocains et un projet qui va à l’encontre des textes de la Constitution ? Rachid Belmokhtar s’en expliquera.

La Vision stratégique 2015-2030. Où en sommes-nous ? Que fait le Ministère pour une école de l’équité, de la qualité et de la promotion ? Comment et pourquoi cette stratégie réussira-t-elle là où toutes les autres ont échoué ?

Par ailleurs, entre le Ministère de l’Éducation nationale et de la formation d’un coté, et le Conseil Supérieur de l’Éducation, de la formation et de la recherche scientifique, comment la répartition des tâches se fait-elle ? Qui fait quoi ? Ensemble ou chacun de son coté ? Notre invité nous éclairera sur une question qui n’est pas claire pour tous.

Autre point à aborder dans ce grand oral, la formation professionnelle. Est-elle le parent pauvre d’un Ministère qui a trop à faire ? Rachid Belmokhtar nous dira ce qui est prévu à ce niveau.

Et enfin, que dit et que pense Rachid Belmokhtar de la situation politique du Maroc ? Que dit-il d’un blocage qui dure et ne promet pas de se dénouer pour sitôt ? Que dit-il d’un pays sans gouvernement depuis bientôt cinq mois ?

Nous déclarons ouvert le Gand Oral de Rachid Belmokhtar.


Poster un Commentaire

18 + dix-huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.