logo-mini
Crise migratoire

Crise migratoire : les réponses des gouvernements sont-elles complètement déconnectées de leurs propres citoyens?


Partager

Crise migratoire

Lors de cette étude d’Amnesty International, 27 000 personnes de 27 pays de tous les continents ont été sollicitées. Selon l’ONG, la grande majorité des personnes interrogées est prête à accueillir les réfugiés à bras ouverts… 80% serait même prêt à les accueillir chez eux, à leur domicile. Alors, les plus accueillants selon Amesty International sont les Chinois, suivis par les Britanniques et les Allemands. Les Espagnols et les Grecs figurent dans le top 10 également. C’est la Russie qui ferme la marche.

Si un grand nombre de citoyens sont prêts à accueillir les réfugiés, les réponses des gouvernements à la crise migratoire ne semblent toujours pas en adéquation. Ce nouvel indice d’accueil des réfugiés met aussi en lumière, par la même occasion, la manière honteuse dont cette crise est utilisée. La réponse des autorités à la crise des réfugiés ne doit pas être l’otage des gros titres, souligne d’ailleurs Amnesty International. En tout cas, cette enquête a le mérite d’indiquer que les gouvernements n’écoutent pas la majorité silencieuse des citoyens.


Poster un Commentaire

deux × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.