logo-mini
noix de coco

Coco-maniaques… Tout ce qu’on peut faire avec une noix de coco


Partager

noix de coco

Aujourd’hui, on fait la fête à la noix de coco. Sucrée, rafraîchissante, savoureuse et réconfortante à la fois… tout en elle, nous rend coco-maniaque !

Son eau tout d’abord, désaltérante et riche en magnésium et en potassium, est à consommer sans modération. Elle est je vous le rappelle, la boisson préférée des brésiliens… c’est à elle qu’ils doivent certainement leur éternel sourire et bonne humeur, et leurs silhouettes de rêve. Les femmes en sont carrément folles car on lui reconnait des vertus anti-cellulite !

Les cuisiniers quant à eux s’en servent pour rendre leur smoothie encore plus savoureux, pour pocher un poisson ou pour cuire du riz. Alors vous aussi, n’hésitez surtout pas à en mettre dans vos préparations. Avec de l’eau de coco, vous ajouterez sans doute un petit goût d’exotisme à vos plats.

Pensez aussi au lait de coco, fabriqué à base de pulpe de noix de coco, arrivée à maturité. Ce liquide blanc grisé qui a l’apparence d’une crème légère est l’ingrédient phare des cuisines du Sud-Est asiatique. Vous pouvez vous en servir à la place de la crème fraîche pour apporter de la volupté à votre soupe par exemple, pour confectionner un riz au lait en y ajoutant une pointe de citron vert… mettez-en aussi dans un curry et faites-en surtout votre partenaire en pâtisserie.

Pensez aussi à la crème de noix de coco. Ajoutez-la dans votre liste de courses. Elle est plus épaisse que le lait. On pourrait d’ailleurs la comparer à une crème fraîche à 35% de matière grasse. Elle est donc suave et onctueuse.

Vous pourriez donc la fouetter pour réaliser une chantilly, l’additionner à une crème pâtissière pour garnir des choux,  en base de crème glacée, juste turbinée, pour confectionner un smoothie ou une merveilleuse crème brûlée aux saveurs exotiques, un gratin dauphinois ou encore pour agrémenter vos verrines de légumes.

Lorsqu’on est coco maniaque on n’oublie pas non plus la chair de la noix de coco qui se déguste telle quelle, fibreuse, séchée ou râpée, ou détaillée en copeaux grillée pour accompagner un granola ou un crumble.

Vous trouvez aussi dans les étals des supermarchés, le sucre de la noix de coco. Un sucre à l’index glycémique très bas, parfait pour la caramélisation, ou pour sucrer un yaourt, une compote, une tarte tatin, une glace ou une meringue… et ce, tout en s’assurant de garder la ligne !

Enfin, mention spéciale pour la farine de noix de coco. Celle-ci est sans gluten, se caractérise par sa richesse en protéines et en fibres, et en plus a une saveur absolument gourmande.

En cuisine, on l’utilisera donc dans les gâteaux ou le pain (à hauteur de 15 %) et en « chocolat chaud » en mélangeant (25 cl de lait d’amande, 25 g de farine de coco, 2 c. à café de cacao et  un peu de miel).


Poster un Commentaire

18 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.