logo-mini
pollution

Casa et Marrakech, villes les plus polluées du Maroc : que nous coûte la pollution?


Partager

pollution

Selon le dernier rapport de l’OMS sur la qualité de l’air en milieu urbain à travers le monde, les métropoles marocaines font leur entrée dans cette étude. Les deux villes les plus polluées du Maroc étant Casablanca et Marrakech, suivies par Tanger, Meknès, Fès, Salé et Safi.

Pour apprécier la qualité de l’air, l’OMS mesure les niveaux de concentration dans l’air des petites particules et des particules fines  fixant le seuil maximum annuel à 20 microgrammes par mètre cube (µg/m3) pour les premières et 10 μg/m3 pour les deuxièmes. Ces particules comprennent des polluants comme le sulfate, les nitrates et le carbone noir, qui pénètrent profondément dans les poumons et dans le système cardiovasculaire, ce qui représente un risque grave pour la santé humaine.

Il ressort en outre de ce rapport que toutes les régions du monde sont désormais touchées par la pollution. Au niveau mondial, 98% des villes de plus de 100 000 habitants dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires comme le Maroc ne respectent pas les lignes directrices de l’OMS relatives à la qualité de l’air. Dans les pays à revenus élevés ce pourcentage tombe à 56%.


Poster un Commentaire

4 − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.