logo-mini
émotions

Canaliser ses émotions


Partager

émotions

Hyperémotivité, sensibilité à fleur de peau, énergie débordante, coup de colère ou peur panique… autant d’expressions qui reflètent la palette de nos émotions. Alors quand celles-ci sont chargées de négativité, quand elles deviennent handicapantes, lorsque notre cerveau s’emballe, quelles sont les astuces à retenir pour réussir à se calmer, et redevenir maître de son esprit ?

La première méthode recommandée par les spécialistes : La méditation, ou l’art de prendre conscience du moment présent. Excellente façon d’entraîner son cerveau à laisser de côté les ruminations du passé et les inquiétudes de l’avenir. Il s’agit d’une réelle thérapie qui libère des pensées douloureuses, qui favorise la clarté de l’esprit, et qui permet à la conscience de s’élargir lors des moments difficiles. La force de la méditation réside donc dans sa pratique régulière. Il suffit de prendre une pause au quotidien, de s’installer au calme et respirer profondément, en relâchant les muscles. L’exercice, répété tous les jours, permet de faire place aux émotions positives, de trouver la paix intérieur et d’apprécier enfin les richesses de la vie, ici et maintenant.

Gérer ces émotions qui nous envahissent et nous plongent dans l’obscurité, passe en grande partie par une bonne respiration, principale clé de la méditation et du yoga. La technique de « la respiration carrée » notamment est à retenir. L’idée consiste à inspirer en comptant jusqu’à 4, de bloquer son souffle en comptant encore jusqu’à 4, d’expirer en comptant à nouveau, puis d’attendre avant de reprendre sa respiration, toujours en comptant jusqu’à 4. L’exercice est à répéter jusqu’à ce que revienne le calme.

Autre méthode bénéfique à la bonne gestion des émotions : la pratique de la visualisation positive. Fermez donc les yeux et visualisez des images apaisantes, qui remplaceront ainsi les films sombres que votre esprit a pu subir à cause d’un remord, d’un sentiment de tristesse, de peur ou de colère. Une plage paisible, un jardin fleuri, ou encore votre lieu de vacances préféré… décidez qu’il s’agit là de votre refuge, votre paradis intérieur, jusqu’à obtenir l’apaisement dont vous avez besoin.

Vous savez sans doute qu’un flot d’émotions négatives peut se transformer en impulsions et conduire à des réactions regrettables. Pour éviter d’aggraver les situations, l’idéal est de se donner un temps de réflexion, pour ne pas répondre à chaud, et de respirer profondément. Vous pouvez choisir de vous mettre à l’écart, de faire un tour à l’extérieur, ou d’écouter votre musique favorite.

Enfin, l’écriture est une excellente thérapie. Alors, lorsque la coupe est pleine, rédigez ce que vous ressentez, noircissez votre papier autant que vous le voulez d’injures et de grossièretés. L’essentiel est de vider votre esprit de toutes ses impuretés.


Poster un Commentaire

vingt − quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.