logo-mini
IDE

Baisse des IDE au Maroc : Comment rendre nos territoires plus attractifs?


Partager

IDE

Les investissements directs étrangers au Maroc se sont élevés à 3,2 milliards de dollars en 2015, en  baisse par rapport à la même période en 2014 où ils s’étaient établis à 3,6 milliards de dollars.

C’est ce qui ressort du « World Investment Report 2016 » publié le 21 juin par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Ces investissements ont concerné surtout les domaines de l’aéronautique et l’automobile.

Malgré cette légère baisse, le Maroc continue de figurer parmi les 5 premiers pays d’accueil des IDE en Afrique, l’Égypte continue de drainer toujours autant d’investissements étrangers malgré sa situation politique plutôt instable. En 2015, le pays a enregistré 6,9 milliards de dollars d’investissements portés par les secteurs financiers, les produits pharmaceutiques ou encore les télécoms et le gaz.

De son côté le Maroc pâtit peut-être de la baisse de 7% des flux des IDE sur le continent.

Au niveau mondial, les IDE ont bondi de 38% pour se situer à près de 1.800 milliards de dollars, soit le montant le plus important depuis la crise de 2008.


Poster un Commentaire

sept − sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.