logo-mini
Orlando

Attaque Orlando : les Américains font-ils la différence entre tuerie de masse et attaque terroriste?


Partager

Orlando

La fusillade dans un club d’Orlando a fait une cinquantaine de morts et autant de blessés. C’est l’une des pires tueries de masse dans l’histoire des États-Unis, elle a été revendiquée par Daech.

Le tireur présumé, abattu par la police était un Américain d’origine afghane, il s’appelait Omar Matten et vivait à 200 kilomètres d’Orlando. L’homme a ouvert le feu dans la nuit de samedi à dimanche, pour le gouvernement de Floride c’est clairement un acte de terrorisme.

Les premières indications laissent penser que le tueur était proche des courants intégristes mais aucune information définitive n’a pu être donnée à ce stade par le FBI, hormis qu’il était très organisé et très préparé selon les enquêteurs. L’homme a ouvert le feu dans la discothèque, puis à ses alentours avant de retourner à l’intérieur et de prendre des otages. Les policiers ont eu besoin de trois heures pour les libérer et tuer le meurtrier.

340 personnes se trouvaient à l’intérieur de la discothèque au moment de l’attaque.

En octobre dernier, lors d’une énième fusillade, sur un campus universitaire de l’Oregon faisant 9 morts, Barack Obama dénonçait des drames devenus une routine dans le pays.

Les chiffres sont connus : les citoyens américains surarmés, vivent avec un taux d’homicide par arme à feu très élevé. En 2015, près de 40 000 incidents par armes ont été recensés dont 264 fusillades de masse.

À Orlando, le FBI a ouvert une enquête pour acte de terrorisme.


Poster un Commentaire

quatre × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.