logo-mini

Partager

Athlètes 2.0

Analyses physiques, gestion des efforts, récupération personnalisée… Les nouvelles technologies connectées permettent aujourd’hui d’optimiser les performances des sportifs. Le secteur High-tech bouleverse le monde de la compétition, les grands enjeux des sportifs de demain, c’est tout de suite !

L’usage des technologies connectées constituées de capteurs mesurant des paramètres physiologiques ou mécaniques envoyés en Bluetooth ou en Wifi vers les ordinateurs, tablettes ou smartphones des staff techniques a commencé à se répandre il y a une dizaine d’années environ.

Mais l’évolution récente des technologies qui permettent de rendre ces équipements à la fois plus discrets (donc moins gênants pour les sportifs), plus pratiques et plus pointus, favorise leur diffusion dans de nombreuses disciplines. De nos jours ces technologies assument des fonctions de plus en plus variées.

Grâce à ces nouvelles technologies connectées, les entraînements sont peaufinés au cas par cas. Le principal usage de ces dispositifs bardés de capteurs est la définition, pour chaque sportif, de l’entrainement adapté à sa physiologie et à son état de forme, cela permet aux entraineurs de définir des objectifs de charge de travail en termes d’intensité et de volume et ainsi d’éviter les sur et les sous-entrainements.

Face à l’afflux des données qui proviennent de ces capteurs, les clubs sont à la recherche de spécialistes du Big Data pour pouvoir analyser et synthétiser les données récupérées, avis donc aux informaticiens fan de sport, les sciences du sport se développent à vitesse grand V.

Un des autres grands enjeux pour les sportifs sera l’optimisation de la récupération.

Même quand ils dorment, les champions restent connectés, de nombreux athlètes sont équipés de bracelets d’activité, des actimètres grand public leurs permettent de mesurer les rythmes et la qualité de leur sommeil. Décalages horaires, gestion du repos, récupération, un bon sommeil réparateur est essentiel pour assurer de performances optimisées. Les montres connectées pour organiser ces cycles de sommeil sont donc très plébiscitées.

Les objets connectés permettent également de mieux surveiller la santé des sportifs.

Casques de football américain pour détecter les risques de traumatismes crâniens, gants de boxe instrumentés pour mesurer la vitesse à laquelle part le poing du boxeur… de nombreux dispositifs connectés à base d’accéléromètres sont en train de voir le jour. Dans les sports de contact  comme le rugby, le hockey sur glace ou le football américain, la prévention des commotions cérébrales est un véritable enjeu.

En résumé, gardez à l’esprit que les objets connectés à destination des sportifs permettent d’améliorer les entrainements, de mieux gérer sa récupération, de surveiller sa santé, enfin, ils sont très utiles pour les staffs techniques qui deviennent plus réactifs. Dans le sport de haut niveau, ils constituent une tendance lourde qu’il faudra suivre de près.


Poster un Commentaire

dix-sept − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.