logo-mini
travail

Apportons de la positivité au travail


Partager

travail

Au travail,  la performance et la compétence seules, ne suffisent pas à créer l’épanouissement du salarié. Si l’ambiance au bureau est tendue,  conflictuelle, stressante voire toxique au quotidien, il est fort probable de perdre confiance en soi, sa motivation, ou d’être brusquement sujet à la dépression ou encore au burn-out.

Encore faut-il garder la tête froide et les épaules solides face à des situations de violence ou d’harcèlement pour pouvoir s’en sortir et retrouver enfin une vie sereine, dans un lieu que nous fréquentons, généralement beaucoup plus de temps que notre propre maison.

Selon Benjamin Sahler, ingénieur de formation et psychologue à l’Agence nationale française pour l’amélioration des conditions de travail, « Nous ne pouvons plus nous contenter de la méthode Coué des livres de management », d’une séance de yoga ou d’un footing régénérant pour repartir travailler avec un sourire aux lèvres qui ne soit ni béat ni « commercial ».

Le co-auteur du livre « Prévenir le stress et les risques psychosociaux au travail« , évoque en effet dans son livre, la question du mal-être au travail, ses causes, ses conséquences, et détaille le plan d’action d’urgence établi par l’Union Européenne  contre le stress alors qu’augmentent les suicides sur le lieu de travail dans certaines grandes entreprises.

Benjamin Sahler affirme que pour faire la parade à un espace de travail irrespirable, il est important d’installer la parole, l’humour, l’énergie, la bonne humeur, sans oublier le petit café du matin. Selon ses mots, « Chacun doit y mettre du sien et lutter contre la pauvreté des relations au bureau. Pourquoi, se demande t-il, perdre sur son lieu de travail le plaisir, la joie de vivre que l’on cultive avec ses amis ou sa famille ? »

Pour lui, « il ne s’agit pas de nous transformer en Bisounours du bureau », mais d’éviter plus exactement des comportements tels la soumission, ou tout au contraire la rébellion systématique.

L’idée est de partager et rire! Les psychanalystes n’ont de cesse d’ailleurs de rappeler les vertus du rire. L’écrivaine et psychanalyste Corinne Maier dit que « le rire, c’est toujours ça de gagné sur l’ennemi ». Voilà pourquoi, elle conseille de s’amuser avec les collègues.

Il est également question d’oser exprimer verbalement et avec diplomatie ses besoins ou ses émotions aux managers, autant de fois qu’il faudra, et d’éviter de surinvestir affectivement l’entreprise, en cherchant une forme de reconnaissance parentale chez son patron par exemple. Le psychologue Benjamin Sahler explique en effet qu’il faut aller au travail avec une affectivité plutôt mature.


Poster un Commentaire

deux × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.