logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du mercredi 21 septembre 2016


Partager

santé

Climat : une déclaration universelle de principes éthiques est en cours

Un groupe d’experts de l’Unesco se réunit depuis hier et jusqu’au samedi 24 septembre à Rabat. Sa mission : élaborer un texte préliminaire pour une Déclaration universelle de principes éthiques en rapport avec le changement climatique.

Cette initiative a été lancée par l’Unesco en partenariat avec la Commission nationale marocaine pour l’éducation, les sciences et la culture. Elle vise à renforcer les engagements des 195 pays présents lors de l’Accord de Paris sur le climat en 2015.

La tâche a été confiée à 24 spécialistes de la science du climat, de la biologie, des sciences de l’environnement, du droit, de l’océanographie, de la météorologie, de l’économie, de la philosophie et de l’éthique. Des experts originaires de l’Afrique, du monde arabe, de l’Asie, du Pacifique, de l’Europe, de l’Amérique latine, des Caraïbes et de l’Amérique du Nord.

Ils vont se charger de la rédaction d’une 1ère version d’un avant-projet de déclaration. Il servira de base technique pour les consultations avec les Etats membres, avant l’adoption du texte final en novembre 2017.

 

Découverte française sur les glaciers de Pluton

En juillet 2015, les scientifiques découvraient, grâce à la sonde New Horizons, d’énormes couches de glace à la surface de Pluton, notamment un immense glacier d’azote en forme de cœur. La raison de la présence de ce glacier était, jusqu’alors, inexpliquée par les chercheurs mais des scientifiques français du CNRS semblent avoir trouvé les raisons de sa formation.

Pour ce faire, ils ont effectué des simulations numériques des cycles du méthane, de l’azote et du monoxyde de carbone sur des milliers d’années. Ils ont ensuite comparé les résultats aux données récupérées et envoyées par la sonde à la Nasa. Ils ont alors découvert que l’atmosphère de la planète favorise la condensation d’azote à proximité de son équateur, ce qui occasionne l’accumulation de glace dans ce bassin nommé Sputnik Planum.

La pression de l’atmosphère au fond du bassin étant plus forte et les températures plus froides qu’à l’extérieur, l’azote se retrouve prisonnier et se condense en glace.

L’origine du glacier n’est donc pas liée à une réserve d’azote se trouvant sous la surface de la planète naine, comme des précédentes études le suggéraient. Il s’est formé selon des principes physiques connus.

 

 

Découverte d’un squelette humain vieux de 2000 ans

Le 31 août dernier, des restes d’un squelette humain 2 fois millénaire ont été découverts sur le site de la célèbre épave d’Anticythère, au large de l’île grecque du même nom, dans la mer Egée.

C’est ici, à bord de ce navire romain du 1er siècle avant notre ère, qu’avait été retrouvé en 1900 le mystérieux mécanisme d’Anticythère, considéré comme la plus ancienne machine à calculer astronomique. Il permettait de calculer la position de certains astres et de prédire les éclipses avec une grande précision.

Les ossements, particulièrement bien conservés, ont été découverts sous 50 centimètres de débris de poteries et de sable. Les archéologues ont mis au jour une partie d’un crâne, trois dents, deux os du bras, plusieurs côtes et deux fémurs, qui semblent provenir de la même personne. Un premier examen semble indiquer que les ossements sont ceux d’un jeune homme.

Pour en avoir le cœur net, les scientifiques vont maintenant rechercher des traces d’ADN. Il pourrait donner des indications sur la couleur des cheveux, des yeux, ou sur l’origine géographique de l’individu, surnommé « Pamphilos » par l’équipe d’archéologues.


Poster un Commentaire

dix − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.