logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 28 janvier 2016


Partager

santé

Séisme : une délégation ministérielle à Al Hoceima et Nador

Cette délégation est conduite par le ministre délégué à l’Intérieur, Cherki Drais. A la demande du roi Mohamed VI, elle s’est rendue hier à Al Hoceima et Nador pour suivre de près les dispositions mises en œuvre pour accompagner et soutenir les habitants, après les secousses enregistrées au large de ces deux provinces.

Lors de cette visite, le ministre délégué a tenu des séances de travail avec les instances élues, les autorités locales et les services décentralisés des ministères.

Tout ce petit monde s’est ensuite rendu aux dépôts régionaux de la protection civile à Al Hoceima et Nador. L’objectif : s’informer des moyens matériels et logistiques dont disposent les services de la protection civile pour venir en aide aux populations et faire face à toute urgence.

 

 

////////////////////

Haro sur le projet de code de la mutualité

Après le syndicat national des chirurgiens-dentistes la semaine dernière, la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques, l’Ordre national des pharmaciens et la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc s’élèvent à leur tour contre le projet de code de la mutualité. Ils ont ainsi appelé la Chambre des représentants à introduire des amendements à ce projet. L’objectif étant selon eux de protéger les intérêts et l’argent des adhérents.

Les différents organes précités se sont réunis mardi pour discuter de ce projet qui est en cours d’examen à la Chambre des représentants. Dans leur communiqué, ils estiment que « ce projet, dans sa version actuelle, ne doit pas être approuvé au vu des effets graves qu’il pourrait engendrer ». Fin de citation.

Les instances concernées proposent d’apporter un amendement à l’article 138 du projet du code de la mutualité. Notamment à l’alinéa relatif à l’importation des médicaments. Elles jugent ainsi nécessaire de rendre le texte plus précis et de faire en sorte que les mutuelles respectent les dispositions de la loi 17-04 relative à l’importation des médicaments.

 

////////////////////

Vague de grippe mortelle en Ukraine

C’est dans les hôpitaux du pays que de nombreux malades de la grippe se rendent désormais. Depuis plusieurs semaines, l’Ukraine est frappée par une vague de grippes particulièrement agressive. 122 morts depuis le début de l‘épidémie et parmi eux un nombre encore incertain de cas de grippes porcines.

Sur l’ensemble des personnes infectées difficile pour l’instant de dire combien de cas relèvent de la grippe porcine. Une souche de la maladie qui peut s’avérer très dangereuse. Le virus progresse rapidement, il peut entraîner une pneumonie et donc la mort.

Pour stopper l’expansion de la maladie, les établissements scolaires ont été fermés. Les écoles de Kiev ne fonctionnent plus depuis deux semaines maintenant. Elles devraient rouvrir en Février, seulement si le virus perd en virulence.

L’Est du pays est aussi durement touché par cette épidémie. Notamment la région de Donetsk où des combats ont toujours lieu. Les autorités ont interdit certains rassemblements. Mais, bien entendu, le plus efficace reste encore de se vacciner.


////////////////////

Travaux de recherche falsifiés : Haruko Obokata s’explique dans un livre

La chercheuse japonaise Haruko Obokata, accusée d’avoir falsifié les résultats de travaux de recherche sur les cellules, reconnaît dans un livre publié aujourd’hui même avoir été dépassée par les événements. Elle laisse même entendre qu’elle aurait été manipulée par des chercheurs vétérans.

« Je n’ai pas pu expliquer plus tôt », regrette-elle avant de s’excuser et de reprendre toute l’histoire dès le début. Elle livre ainsi, au fil de 250 pages, des détails inconnus sur cette affaire.

L’ouvrage publié par la maison d’édition Kodansha s’est hissé immédiatement ce matin à la première place des ventes sur Amazon.


Poster un Commentaire

huit + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.