logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 26 janvier 2017


Partager

santé

Et on commence avec cette information : le traitement de la tuberculose est gratuit

Le diagnostic et le traitement de la tuberculose sont gratuits dans l’ensemble des établissements relevant du ministère de la Santé… c’est ce qu’a affirmé via communiqué, hier, le ministère en question. Une mise au point rendue public après une information relayée par des médias faisant état d’une prise en charge rémunérée de la tuberculose. Le ministère met donc les points sur les i,  les personnes atteintes de cette maladie, sous différentes formes, et qui ne bénéficient pas de couverture médicale, reçoivent des prestations de diagnostic, de traitement et de suivi gratuitement dans l’ensemble des hôpitaux et services de santé relevant du ministère.

À noter que, en 2015, le Maroc estimait la population atteinte de tuberculose à 89 cas pour 100 000 habitants.

 

///////////////////

Création d’un Groupe d’Etude de l’Auto-immunité…

Il s’agit d’une première au Maroc. Une organisation scientifique réunit, de manière formelle, biologistes et médecins cliniciens. Objectif : se livrer à un travail critique de validation des techniques biologiques et des méthodes de diagnostic, ainsi qu’à la  diffusion des connaissances dans le domaine des maladies auto-immunes.  Selon ce groupe d’étude, au Maroc, les maladies auto-immunes sont encore  bien souvent sous-diagnostiquées ou même, jamais diagnostiquées, du fait même de la méconnaissance des techniques existantes, de l’insuffisance d’emploi des tests biologiques ou même de leurs indisponibilités dans les hôpitaux, qui permettraient de confirmer ou non les diagnostics. Selon ce Groupe d’Étude de l’Auto-immunité,   beaucoup sont mises en évidence plus de 8 à 10 ans en moyenne après leur déclenchement.

Rappelons que le poids économique et humain de ces pathologies est important : elles représentent, toutes ensembles, la troisième cause de maladies  dans le monde après les atteintes cardiovasculaires et les cancers ;  elles touchent  environ 10 % de la population mondiale, les femmes dans  75 % des cas.

 

///////////////////

En France. Les députés votent l’interdiction totale des gaz de schiste

Effectivement. Les députés français ont voté, hier, l’interdiction totale d’exploration et d’exploitation des gaz et huiles de schiste mais il n’est pas certain que cette proposition de loi soit définitivement adoptée par le Parlement. La droite, qui est majoritaire au Sénat, est hostile à cette interdiction introduite dans la proposition de loi sur l’adaptation du code minier au droit de l’environnement  et le texte n’est toujours pas inscrit à l’ordre du jour de la haute assemblée pour les six prochaines semaines. Or le Parlement doit suspendre ses travaux à la fin février pour cause de campagnes électorales (présidentielles et législatives) il n’est donc pas certain que le texte puisse d’ici-là être adopté définitivement. La prochaine législature, issue des législatives de juin prochain, avec l’élection possible d’une nouvelle majorité de droite pourrait ainsi changer la donne. Pour mémoire, il y a quelques années, l’ancien Premier ministre François Fillon, aujourd’hui candidat de la droite à la présidentielle, avait en effet estimé qu’il était « criminel » de s’interdire les recherches sur le gaz de schiste en France.

 

///////////////////

Au Chili : des feux de forêt historiques ravagent le centre-sud du pays

Au moins 4 pompiers sont morts, 34 blessés,  4 000 personnes ont été évacuées de chez elles et 200 maisons ont été détruites. Le Chili est ravagé par des incendies sans précédent au centre et dans le Sud du pays, des régions rurales, agricoles. Vingt petits agriculteurs sont affectés, et 2 000 animaux sont sans nourriture. Au moins 20 fois la superficie de Paris a brûlé, soit 250 000 hectares. Il s’agit du pire désastre forestier de l’histoire, selon la présidente Michelle Bachelet qui a demandé de l’aide internationale. Des experts français sont arrivés cette semaine. Le Brésil, l’Espagne, ou encore le Mexique devraient aussi envoyer des renforts, car le Chili n’en finit plus de brûler. La sécheresse, les vents violents et les températures record de cet été austral favorisent la propagation des flammes.

Sur place, les pompiers essaient toujours de contrôler des dizaines d’incendies  mais ils ont du mal. Le Chili ne dispose que de petits bombardiers d’eau d’une capacité de 3 000 litres, soit 3 fois moins que les avions américains ou canadiens. L’état d’urgence a été déclaré.

 

///////////////////

En Italie. Les deux derniers corps extraits de l’hôtel dévasté par une avalanche

Pour les secours, plus aucun occupant de l’hôtel n’est porté disparu. Les pompiers italiens ont annoncé aujourd’hui avoir extrait dans la nuit, les deux derniers corps de l’hôtel enseveli la semaine dernière par une avalanche dans les Abruzzes. Le bilan définitif du drame est de 29 morts.  Onze personnes ont survécu. Une enquête judiciaire est en cours sur les circonstances de la tragédie.


Poster un Commentaire

12 − 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.