logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 25 mars 2016


Partager

santé

Professions paramédicales : les opticiens s’insurgent contre le projet de loi

Le corps professionnel des opticiens-lunetiers est en colère. En atteste, la grève générale du 21 mars et le sit-in devant le parlement, organisés par le Syndicat professionnel national des opticiens du Maroc.

En Cause : les derniers amendements apportés au projet de loi 45-13, qui traite de la définition et des conditions de travail des professions paramédicales. Des amendements jugés inacceptables par les professionnels du secteur.

D’après le Syndicat professionnel national des opticiens du Maroc, certains de ces amendements ouvriraient la voie à des pratiques contraires à la déontologie. Les futures conditions d’exercice de ce métier risquent d’être « contraignantes voire inadéquates avec la réalité économique de ce secteur », déplore-t-il.

Toujours selon le syndicat, « les nouveaux amendements apportés au projet de loi ne prennent pas en compte les réalités issues de la pratique à la fois scientifiques, techniques et commerciales de l’opticien ».

Le projet de loi est actuellement entre les mains de la 2ème chambre du parlement.

 

///////////////////

Vaste trafic de vaccins périmés en Chine

Des millions de Chinois ont découvert qu’ils ont reçu des vaccins inefficaces, voire dangereux. La semaine dernière, les autorités chinoises ont annoncé l’arrestation d’une pharmacienne et de sa fille, accusées d’avoir vendu, depuis cinq ans, des vaccins périmés ou mal conservés pour 570 millions de yuans – l’équivalent de 78 millions d’euros. En tout, 37 personnes en lien avec cette affaire sont actuellement détenues par la police.

La révélation de cette affaire avait déjà fait réagir les internautes chinois, mais l’annonce lundi de la mort d’un jeune garçon de 6 ans dans le Guangdong à la suite de sa vaccination, a enflammé les réseaux sociaux : les autorités ont eu beau affirmer que les deux affaires n’avaient aucun lien, le mal était fait.

Depuis 4 jours, il s’agit du sujet le plus discuté sur WeChat, le premier réseau social chinois. Car les vaccins périmés rappellent de trop nombreux scandales sanitaires : viande avariée, huile recyclée, faux médicaments… qui mettent au jour l’incapacité des autorités sanitaires chinoises à réguler les secteurs de l’agroalimentaire et de la pharmacie. Le scandale le plus marquant reste celui, en 2008, du lait en poudre…

 

///////////////////

Résurgence du virus Ebola en Guinée

Cinq morts ont été recensés en Guinée depuis la réapparition du virus Ebola dans le pays le 17 mars 2016. Une indication de la Coordination nationale de lutte contre Ebola, qui fait suite aux deux décès de ces derniers jours. De même source, on apprend que 961 personnes ayant pu être en contact avec ces cas ont été identifiées.

Le virus Ebola a été identifié sur deux personnes d’une même famille, décédées à Koropara dans le sud du pays, ainsi qu’au moins 2 de leurs proches. Les trois cas probables sont une femme décédée le 27 février, son mari le 9 mars et le 15 mars la seconde épouse. S’y ajoutent une fillette de huit ans décédée le week-end dernier au centre de traitement d’Ebola de Zérékoré, la plus grande ville de la région.

Il s’agit des premiers cas signalés dans ce pays depuis que la fin de l’épidémie y a été proclamée fin décembre 2015. Le Liberia a immédiatement réagi en décidant de fermer ses frontières avec la Guinée.


Poster un Commentaire

1 + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.