logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 22 juin 2017


Partager

santé

La Neuroclinique de Casablanca s’équipe d’un système de neuronavigation Kick et de biopsie stéréotaxique

Les termes sont spécialisés, mais il faut savoir que la neuronavigation est un outil de chirurgie guidée par l’image de haute technologie, qui permet d’avoir un impact direct sur la chirurgie réalisée sur le patient grâce à une précision chirurgicale augmentée, obtenue par une planification approfondie de la  procédure préopératoire. Pour le patient, les avantages immédiats : une chirurgie de haute précision et une durée d’hospitalisation plus courte, notamment. Les suites opératoires sont plus simples et la morbidité est beaucoup moindre. Des petites lésions en zones fonctionnelles sont désormais accessibles avec peu ou pas de sacrifice veineux ou artériel. Pour le chirurgien aussi, il y a des avantages. Elle a un impact direct sur sa confiance opératoire, et facilite notamment l’approche des chirurgies complexes.

 

///////////////////

L’idée « lumineuse » de Trump pour le mur à la frontière du Mexique

Le président américain Donald Trump a présenté hier soir, dans l’Iowa, une « idée » pour le mur qu’il entend construire le long de l’immense frontière avec le Mexique: l’installation de panneaux solaires qui permettraient de le financer. Il a expliqué « la frontière sud, beaucoup de chaleur, beaucoup de soleil… Nous réfléchissons à la construction du mur comme un mur solaire »… « Cela générerait de l’énergie, et cela le financerait », a-t-il ajouté, alors que son projet initial était de le faire financer par le Mexique qui a fermement refusé. Si le mur était l’une des promesses les plus emblématiques de sa campagne, la construction d’un tel ouvrage – extrêmement coûteux – reste à ce jour à l’état de pur projet. Et pour le moins que l’on puisse dire c’est que Donald Trump déborde d’imagination !

 

///////////////////

« Light » mais mortelles, le mythe de la cigarette légère s’effondre

En cancérologie, un paradoxe intrigue les médecins et chercheurs des pays industrialisés depuis un demi-siècle: en dépit du fait que les gens y fument de moins en moins, entraînant une diminution du nombre de cancers du poumon, un type de tumeur maligne, l’adénocarcinome, échappe, lui, à cette logique. En effet, dans le même temps, ce cancer a suivi le chemin inverse, explosant pour devenir le plus fréquent des cancers du poumon! Des chercheurs de l’université de l’Etat de l’Ohio (Etats-Unis) ont analysé vingt ans de publication scientifique et sont parvenus à attribuer la faute aux cigarettes légères. Inventées dans les années 1950, les cigarettes légères sont une entourloupe des compagnies de tabac anxieuses alors de la multiplication des études médicales, qui traçaient un lien de plus en plus net entre tabagie et cancers. En équipant leurs cigarettes de filtres, les industriels sont parvenus à convaincre le grand public que les cigarettes « light » étaient plus sûres parce que notamment le filtre y aspirait la majorité des substances toxiques. Il n’en est rien et c’est même pire, puisque les filtres des cigarettes « light » sont munis de trous. Pour avoir sa dose de nicotine, le fumeur doit donc aspirer beaucoup plus de fumées et plus profondément pour compenser le manque. D’où les conséquences dramatiques mises en évidence aujourd’hui : la fumée cancérigène pénètre plus loin dans les alvéoles pulmonaires, déclenchant des tumeurs spécifiques et plus compliquées à soigner car plus profondes.

 

///////////////////

Le risque de mourir de chaud : une étude en parle

C’est la revue Nature Climate qui en fait l’écho. Des chercheurs ont compilé tous les cas de surmortalité liée à une vague de chaleur, depuis 1980 dont la canicule de 2003 en France. Ils en ont déduit que le facteur déterminant, provoquant l’hyperthermie, était le couple température-humidité, cette dernière renforçant la chaleur ressentie. Ils ont alors calculé un seuil à partir duquel l’association de ces conditions ambiantes peut devenir fatale et ont établi qu’en 2000, ce seuil fatidique de température et d’humidité a été franchi, pendant au moins vingt jours, sur environ 13% de la surface du globe, abritant 30% de la population mondiale. « En temps normal, selon les chercheurs, on transpire un demi-litre d’eau par jour, mais en cas de très fortes chaleurs, c’est un litre de sueur par heure ! C’est la raison pour laquelle il faut boire beaucoup ».

 

///////////////////

Panne sèche pour Uber : son fondateur démissionne

Sortie de route pour Travis Kalanick, fondateur et directeur général de la célèbre plateforme Uber. Il a été contraint de démissionner, sous la pression des investisseurs. Réputé pour ses coups de sang à répétition (une vidéo l’a notamment montré menaçant envers l’un de ses propres chauffeurs), l’ancien dirigeant était aussi accusé d’encourager des pratiques managériales toxiques, comme le sexisme ou la  pression sur les salariés. Âgé de 40 ans, Travis Kalanick, qui a fondé il y a 8 ans, le service de location de voitures avec chauffeur, continuerait à siéger au sein du conseil d’administration d’Uber.


Poster un Commentaire

1 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.