logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 19 juillet 2016


Partager

santé

Manifestation à Rabat contre le code de la mutualité

Ils ont été nombreux à répondre à l’appel à manifester lancé récemment par des médecins dentaires du pays. Ce lundi, plusieurs centaines de professionnels de la santé, tous secteurs confondus, se sont rassemblés devant le siège du Parlement à Rabat pour dire non à un texte de loi qui dérange.

Il s’agit du projet de loi 109.12 sur les mutualités, dont l’adoption par la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants est prévue pour le 20 juillet. Celui-ci est au centre d’un conflit opposant d’un côté, les professionnels de la santé, et de l’autre, le ministère de l’Emploi, les mutuelles et les syndicats.

La première version du texte en question, adoptée par le gouvernement en septembre 2012, ne posait pas vraiment problème. Par contre, les modifications apportées lors de son passage à la Chambre des conseillers font polémique. Ces amendements ouvrent la voie aux mutuelles pour qu’elles créent elles-mêmes des établissements de soins et d’hospitalisation ainsi que des pharmacies.

 

///////////////////

Dopage : un nouveau rapport enfonce la Russie

La Russie va devoir faire face encore à une nouvelle salve d’accusations de dopage. Cette fois, ce sont les JO d’hiver de Sotchi en 2014 qui sont visés.

Dans un rapport rendu public hier, il est clairement établi que les laboratoires antidopage de Moscou et Sotchi ont protégé les sportifs russes dopés, dans le cadre d’un système de dopage d’Etat sécurisé, dirigé, contrôlé et supervisé par le ministère russe des Sports, avec l’aide active du FSB, les services secrets russes.

Ce document d’une centaine de pages de l’Agence mondiale antidopage, a été présenté par son auteur, le juriste canadien Richard McLaren, à Toronto, au Canada. « Le personnel du laboratoire de Moscou n’avait pas le choix quant à son implication dans ce système (…) qui permettait aux athlètes russes de participer à des compétitions malgré l’utilisation de produits dopants », peut-on lire dans les conclusions du rapport.

Sur le cas précis des J-O de Sotchi, l’enquête démontre qu’entre le 10 septembre et le 10 décembre 2014, soit dans la période précédant les Jeux, quand sont pratiqués les contrôles ciblés, et bien les échantillons stockés dans le laboratoire de Moscou ont été échangés. Pour le président du Comité international olympique, Thomas Bach, le rapport McLaren montre une atteinte choquante et sans précédent à l’intégrité des sports et des JO.

 

///////////////////

Un vaccin expérimental mis au point contre le paludisme

La recherche scientifique enregistre peut-être une avancée dans la lutte contre le paludisme. Les chercheurs ont mis au point un vaccin expérimental en modifiant une protéine responsable de la réponse immunitaire chez la souris. Une stratégie basée sur la mutation du parasite, explique le docteur Sala Mécheri, parasitologue à l’Institut Pasteur et responsable de l’équipe à l’origine de ces travaux.

De ce fait, poursuit-il, ce parasite ne va pas évoluer de manière tout à fait classique. Il va induire une réponse immunitaire protectrice, qui va entrainer chez cette souris une protection durable. C’est-à-dire qu’à chaque fois que cette même souris protégée va rencontrer de nouveaux parasites plus virulents, elle sera totalement protégée.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, près de 215 millions de cas de paludisme ont été recensés en 2015. Presque 500 000 personnes sont mortes, essentiellement des femmes enceintes et des enfants. Cette affection reste la maladie parasitaire la plus menaçante à travers le monde.

 

///////////////////

Conférence sur le Sida: les enjeux débattus à Durban

La 21e Conférence internationale sur le Sida a ouvert ses débats dimanche en Afrique du Sud et se tient jusqu’au 22 juillet. C’est d’ailleurs la 2nd  fois que la ville de Durban accueille cette rencontre autour du VIH.

Cette 21e édition est l’occasion de discuter de l’accès aux médicaments dans les pays du Sud. Elle permet aussi de mettre sur la table les résultats des études portant sur de nouveaux outils de prévention comme les gels microbicides et les nouveaux antirétroviraux à longue durée de vie. Comme par exemple la PrEP prophylaxie pré-exposition : des molécules à prendre avant les rapports sexuels.

Cette administration de médicaments en continu ou par intermittence est un moyen préventif très opérant puisqu’il dépasse 95% d’efficacité. Reste que d’autres facteurs, comme la connaissance de la maladie pour les personnes contaminées ou la mauvaise observance du traitement sont encore mal appréciés par les chercheurs.


Poster un Commentaire

15 − 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.