logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 16 juin 2017


Partager

santé

Une équipe du CHU Ibn Rochd réalise avec succès une greffe rénale

Une équipe marocaine multidisciplinaire du CHU Ibn Rochd de Casablanca a réalisé une greffe rénale au profit d’un patient originaire du Congo-Brazzaville, âgé de 38 ans. L’opération, qui s’est déroulée lundi dernier au CHU Ibn Rochd, a été réalisée à partir d’un donneur vivant âgé de 28 ans (le frère du patient). Il s’agit de la première transplantation rénale au profit d’un ressortissant africain réalisée au Maroc. Dans un premier temps, le patient s’est adressé à un hôpital parisien où il a effectué son bilan pré greffe, ensuite, en accord avec les équipes médicales françaises, il a préféré s’orienter vers le CHU Ibn Rochd pour la réalisation de sa greffe rénale.

 

///////////////////

Amélioration des indices d’accès aux soins dans le secteur public

Le Ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, a fait état d’une amélioration des indices d’accès aux soins dans le secteur public à l’échelle nationale. Le ministre a ainsi fait état de la poursuite de la maîtrise des maladies transmissibles, faisant remarquer une baisse de 33 à 18% du taux de mortalité causée par les maladies contagieuses notamment. A également été évoqué une amélioration des indices d’accès aux soins dans le secteur public, faisant savoir que le nombre des diabétiques bénéficiant des soins est passé de 460 000 en 2011 à 650 000 l’an dernier, en hausse de 40%.

Pour leur part, le nombre des personnes souffrant de tension artérielle, prises en charge, a triplé au cours de la même période en passant de 264 000 à 750 000 patients, tandis que celles souffrant d’insuffisance rénale ont vu leur taux augmenter à 50. Il a également fait état d’un saut qualitatif dans le domaine des greffes d’organes ainsi que des réalisations importantes en matière de prise en charge des personnes atteintes de cancer en partenariat avec la Fondation Lalla Salma-Prévention et Traitement des cancers.

Le taux d’accès aux soins au niveau des hôpitaux publics a rebondi de 80%, le nombre des patients est passé ainsi de 6 millions en 2008 à plus de 10 millions et demi actuellement. S’agissant de l’accès aux médicaments et dispositifs médicaux, le ministre a évoqué la diminution des prix de plus de 3 600 médicaments et dispositif médical. Et en ce qui concerne, les défis auxquels est confronté le secteur, le ministre a notamment évoqué une poursuite du déficit d’accès aux soins, ainsi qu’une carence des ressources humaines et la faiblesse des ressources financières.

 

///////////////////

Le biologiste Adnane Remmal remporte le prix du public de l’inventeur européen de 2017

Le biologiste a été récompensé hier à Venise, pour ses antibiotiques tirés de la nature, annonce l’Office européen des Brevets. Son invention a été primée car elle permet de « booster » l’efficacité des antibiotiques classiques grâce aux propriétés médicinales naturelles de plantes aux vertus bactéricides. Elle pourrait changer la donne dans la lutte contre les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Selon le Président de l’Office européen des Brevets, Adnane Remmal, « a montré que les antibiotiques traditionnels et les huiles essentielles naturelles pouvaient être combinés pour décupler leurs effets. Avec son travail, il contribue largement à développer la recherche pharmaceutique dans son pays natal, le Maroc ».

 

///////////////////

Un chercheur marocain nominé pour le Prix de l’Innovation pour l’Afrique 2017

Il s’appelle Badr Idriss et figure parmi les dix nominés qui se disputeront le Prix de l’Innovation pour l’Afrique, qui sera décerné le 18 juillet prochain à Accra, au Ghana. Des innovateurs de neuf pays africains, dont le Maroc, ont ainsi été présélectionnés pour se disputer ce prix prestigieux. À ce propos, le projet de l’innovateur marocain développe une technologie logicielle qui est ensuite déployée pour gérer le fonctionnement des véhicules aériens sans pilote ou drones.

Le logiciel est actuellement testé pour être utilisé dans le cadre de la gestion des opérations de détection des activités maritimes illégales ou nuisibles, comme la pêche illégale par exemple. Ce Prix de l’Innovation pour l’Afrique, aujourd’hui dans sa sixième édition sous le thème « Innovation africaine : Investir dans la prospérité », est la principale initiative en faveur de l’innovation sur le continent  africain. À la clé : 185 000 dollars, et des mesures incitatives pour stimuler la croissance et la prospérité en Afrique par le biais de solutions locales.
///////////////////

La France pourrait rendre obligatoires onze vaccins

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, envisage de rendre onze vaccins obligatoires. Etant rappelé que seuls trois vaccins sont aujourd’hui obligatoires en France (diphtérie, tétanos et poliomyélite, réunis dans le DT Polio), Agnès Buzyn dit : « réfléchir à rendre obligatoire, pour une durée limitée, qui pourrait être de cinq à dix ans » les onze vaccins destinés aux enfants.

Parmi les huit autres vaccins, il y a ceux contre la coqueluche, l’hépatite B ou la rougeole, qui sont seulement recommandés actuellement. Mais, aujourd’hui la rougeole réapparaît en France. Selon Agnès Buzyn, 24 000 cas de rougeole ont été recensés depuis 2008 et dix enfants en sont morts. La ministre dit aussi réfléchir à rendre obligatoire la vaccination contre la grippe pour les professionnels de santé.


Poster un Commentaire

trois × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.