logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 13 avril 2016


Partager

santé

Au Maroc, la lutte contre le dopage continue

La stratégie du royaume dans le domaine était justement en discussion hier à Rabat. C’était au cours d’une réunion en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Lahcen Sekkouri, en présence également du Comité national olympique marocain et du directeur du Bureau régional pour l’Afrique de l’Agence mondiale antidopage, l’AMA.

Cette occasion, Lahcen Sekkouri a rappelé les efforts réalisés par le Maroc pour lutter contre le dopage. Il a ainsi évoqué la ratification de la convention internationale contre le dopage dans le sport de l’UNESCO, l’approbation du code de l’AMA, la création de la Commission nationale antidopage, ainsi que le soutien apporté à l’Organisation régionale antidopage, Afrique-zone A, dont le siège est à Rabat.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a également rappelé qu’il a initié un projet de loi relatif à la lutte contre le dopage dans le sport. Projet validé par le Secrétariat général du gouvernement et le ministère de l’Economie et des Finances. Il devrait être présenté dans les prochaines semaines au Conseil de gouvernement.

 

///////////////////

Au Chili, des milliers de sardines échouent mystérieusement

Des milliers de sardines flottent à la surface de l’eau dans la région Araucanie, au sud du Chili. Cinq cent tonnes de poissons ont ainsi été retirées de la rivière Queule.

La cause de ce désastre écologique reste pour l’heure un mystère. La pêche ainsi que la consommation de sardines ont été suspendues dans la région.

Par ailleurs, une alerte sanitaire a été déclarée en Tolten, à environ 800 kilomètres au sud de Santiago. Le même phénomène a eu lieu le 15 Mars où environ 10 tonnes de sardines ont été retrouvées échouées sur la plage. Les deux événements sont à l’étude par les autorités de la pêche du Chili.

 

 

///////////////////

Terrible sécheresse en Inde

En Inde, la période des grosses chaleurs vient à peine de commencer et déjà une partie du pays souffre d’une grave sécheresse.

La sécheresse en Inde est avant tout due à un exceptionnel déficit de précipitations depuis deux ans. Les deux moussons de 2014 et 2015 ont été parmi les plus faibles des dernières décennies et cela a entraîné une crise généralisée : la moitié des zones agricoles du pays ont récemment été déclarées en situation de catastrophe naturelle.

L’État du Mahara-shtra dans l’ouest du pays est touché de plein fouet. Cette région, déjà sèche et pauvre, souffre en plus du phénomène El Niño, qui réduit encore davantage les précipitations à cette saison. Une image a montré l’étendue du problème : la rivière sacrée de Gudi Padwa, par exemple, est à sec pour la première fois depuis 130 ans.

Face à cette situation alarmante, les paysans endettés, ruinés après les mauvaises récoltes et incapables de nourrir leur famille, se donnent la mort par milliers. 3 228 agriculteurs se sont suicidés l’année dernière dans ce seul Etat du Mahara-shtra. Ce qui en fait de loin la région la plus touchée par ce fléau. Et les derniers chiffres disponibles, datant de janvier 2016 montrent que le phénomène se poursuit, à un rythme de plus de 3 suicides par jour.

 

///////////////////

Multiplication des suicides dans les communautés autochtones du Canada

Dans le centre du Canada, une toute petite communauté vivant dans le village d’Attawa-piskat est en état d’urgence. La raison : une vague de suicides parmi les membres de cette communauté autochtone, que le gouvernement peine à enrayer.

La situation est telle que le chef du village a alerté sur la multiplication des tentatives de suicide, dans cette réserve de 2 000 personnes isolées dans le nord de l’Ontario.

Selon le chef du village, près d’une centaine de tentatives de suicide ont été répertoriées sur les six derniers mois, avec une aggravation ces dernières semaines. En mars, ce sont 28 tentatives de suicide qui ont été signalées et 11 sur les 9 premiers jours d’avril, a indiqué le responsable local.

Cette situation dramatique est aussi observée dans d’autres communautés autochtones. Il y a un mois, une réserve du peuple Cri à 500 km au nord de Winnipeg  avait alerté le gouvernement après le suicide de cinq adolescents et d’une jeune mère de famille.

Dimanche soir, le 1er ministre canadien Justin Trudeau a assuré, que son gouvernement continuait de chercher à améliorer les conditions de vie des autochtones. Il a notamment promis dans le budget fédéral une enveloppe de 8 milliards 400 millions de dollars sur 5 ans pour améliorer les infrastructures sociales, le logement et l’éducation.


Poster un Commentaire

4 + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.