logo-mini
sciences

Actualité sciences et santé du 11 mars 2016


Partager

sciences

Une charte pour favoriser l’accès aux soins aux enfants défavorisés atteints de maladies rénales chroniques

Une charte d’engagements a été signée mercredi au Centre Hospitalier Universitaire Hassan II de Fès entre neuf parties. Une charte qui vise à soutenir et à prendre en charge des enfants atteints de maladie rénale chronique, et bénéficiaires du RAMED.

Les parties signataires œuvrent à travers cette charte à garantir à ces enfants les soins nécessaires, ainsi que les services comprenant  dialyse, hémodialyse, pose de cathéters, examens complémentaires etc…

Ces enfants défavorisés et atteints d’une maladie rénale chronique bénéficieront notamment d’une priorité pédiatrique d’accès à la dialyse, ainsi que de mesures d’accompagnement pour lutter contre la déperdition scolaire.

Par ailleurs, les associations signataires de cette charte se sont engagées à apporter le soutien médico-social à ces enfants. Ça se fera à travers des campagnes de sensibilisation et de dépistage, la participation au financement de l’achat de médicaments, la réalisation de bilans et d’équipements et l’appui en ressources humaines paramédicales.

 

///////////////////

Fukushima : 5 ans après, on fait le point

Cinq ans après, le Japon porte toujours les stigmates du séisme, du tsunami et de l’accident nucléaire du 11 mars 2011. Le pays s’arrête, comme chaque année, en mémoire des 18 000 victimes de cette tragédie.

Pourtant malgré la catastrophe de Fukushima, les autorités japonaises persistent dans le choix du nucléaire : « Il n’y aura pas de renaissance du Japon sans la reconstruction du nord du Japon, déclarait hier le Premier ministre Shinzo Abe. En vertu de cette foi inébranlable, je renouvelle ma détermination à bâtir un nouveau Japon du nord qui soit rempli d’espoir » a-t-il poursuivi. Un rassemblement contre le nucléaire et le redémarrage de réacteurs est prévu en fin de journée à Tokyo. Une majorité de l’opinion publique, traumatisée par le tsunami, serait opposée à la relance des centrales. Aujourd’hui seulement deux réacteurs sont en service. Il en reste 43 potentiellement exploitables, contre 54 avant l’accident de Fukushima.

Tokyo s’est ainsi engagé à ce que l‘énergie nucléaire fournisse 20 à 22% de l‘électricité. La proportion était de 25 à 30% avant l’accident.

 

///////////////////

Jeu de Go : l’homme s’incline face à l’intelligence artificielle

Alphago, le programme développé par une filiale de Google pour jouer au go, a remporté hier la deuxième manche de son match historique contre le champion sud-coréen Lee Sedol. La machine mène par 2 à 0.

Encore une victoire, et elle sera assurée de remporter son affrontement contre le champion sud-coréen. Lee Sedol n’a de ce fait, plus droit à la défaite s’il veut conserver une chance de remporter ce match qui se joue en cinq manches. Le champion humain a, cependant, d’ores et déjà perdu son pari de départ, puisqu’il avait annoncé qu’il dominerait la machine sur le score sans appel de 5 à 0 ou, au pire, de 4 à 1.

Alphago avait prouvé en octobre 2015, qu’il était un adversaire redoutable. La machine avait alors écrasé le champion européen Fan Hui par 5 à 0. Après cette déroute humaine, les commentateurs avaient assuré que vaincre Lee Sedol était autrement plus difficile, tant il est une légende vivante du jeu de go.

Sacré huit fois meilleur joueur au monde depuis 2001, il est censé prouver que « l’intuition et la créativité », dont l’ordinateur est dénué, sont les qualités les plus importantes pour vaincre à ce jeu. C’est mal parti.


Poster un Commentaire

17 − douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.