logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 08 avril 2016


Partager

santé

Le Maroc adopte un projet de loi sur la PMA

Le Conseil de gouvernement a adopté hier le projet de loi 14-47 relatif à la procréation médicalement assistée, la PMA. Présenté par le ministre de la santé, ce projet vise notamment à combler le vide juridique en matière des pratiques relatives à la procréation médicalement assistée.

Le texte vient ainsi poser les principes généraux régissant la procréation médicalement assistée, tels que le respect de la dignité des personnes et la préservation de leur vie, de leur sécurité physique et morale et de leur vie privée.

Le projet limite le recours à la procréation médicalement assistée aux couples mariés, en vie et moyennant leurs propres cellules. Il exige le libre consentement des deux conjoints exprimé par écrit et interdit toute technique de procréation médicalement assistée outre celle réglementée et reconnue légalement dans le Royaume.

Le projet de loi prévoit aussi la mise en place d’une commission consultative de la procréation médicalement assistée et de soumettre à des opérations d’inspection les établissements de santé agrées pour pratiquer la procréation médicalement assistée.

 

///////////////////

1er colloque international de géométrie différentielle

Il est organisé du 11 au 15 avril à Fès à l’initiative de l’Université Sidi Mohammed Benabdellah. L’objectif de ce colloque est d’amorcer des collaborations scientifiques entre les universités marocaines et étrangères.

Une exposition mathématique intitulée « Explosion des Mathématiques » est organisée en marge du colloque, en partenariat avec l’Institut Français de Fès. Cette exposition vise à faire connaître cette discipline scientifique au grand public, sous ses aspects les plus divers : scientifiques, techniques, culturels ou encore sociologiques.

 

///////////////////

Au Bangladesh, 20 millions de personnes empoisonnées à l’arsenic

40 ans que les Bangladais absorbent de l’arsenic à haute dose. Selon un rapport de Human Rights Watch publié mercredi, 20 millions de Bangladais pauvres continuent à boire de l’eau contaminée à l’arsenic. Et ce, une vingtaine d’années après la découverte de cet élément chimique toxique dans l’approvisionnement en eau du pays.

Selon le rapport de l’ONG, la contamination est telle qu’elle tue chaque année près de 43.000 personnes, essentiellement dans les zones rurales du pays.

La contamination de l’approvisionnement en eau remonte aux années 70 quand le gouvernement a décidé de creuser des puits de faible profondeur pour fournir de l’eau potable à ces villages. À cette époque, il n’avait pas réalisé que les sols étaient fortement imprégnés d’arsenic à l’état naturel.

Selon ce nouveau rapport, le Bangladesh a été incapable de prendre les mesures nécessaires pour éliminer cette contamination. De son côté l’opposition dénonce une politique approuvée par le gouvernement.

L’Organisation mondiale de la santé avait jugé en 2000 que le Bangladesh connaissait alors la plus importante contamination de masse de l’histoire, avec cette crise de l’arsenic.

 

///////////////////

Le Grand collisionneur de hadrons redémarre

Le LHC, Grand collisionneur de hadrons, est de nouveau opérationnel au CERN. Après trois mois d’arrêt pour cause de maintenance technique, les scientifiques espèrent que le plus grand et le plus puissant collisionneur de particules du monde continuera à ouvrir la voie à de nouvelles découvertes en physique fondamentale.

Cette maintenance de la machine va permettre de fournir des faisceaux d‘énergie plus élevés; les physiciens pourront ainsi élargir leur champ de recherches à de nouvelles particules et valider ou infirmer certaines théories.

Dans l’accélérateur, deux faisceaux de particules de haute énergie circulent à une vitesse proche de celle de la lumière avant d’entrer en collision. Cet anneau de 27 kilomètres est jalonné d’aimants supraconducteurs, associés à des structures accélératrices qui augmentent l‘énergie des particules qui y sont propulsées.

Avec ces collisions, les scientifiques étudient les constituants de la matière, les particules dites fondamentales. Objectif : tenter d’apporter des réponses à des concepts insaisissables comme l’origine de l’Univers et sa composition.


Poster un Commentaire

trois + 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.