logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 07 novembre 2016


Partager

santé

Coup d’envoi aujourd’hui de la COP 22 à Marrakech

En quelques mois, la ville ocre s’est transformée en chantre de l’économie d’énergie… Une ville verte qui s’est équipée entre autres d’une vingtaine de bus municipaux fonctionnant à l’électricité, mis en service pour un marché de près de 600 millions d’euros.

À noter que 50 000 participants sont attendus à cette COP. Un an après l’accord de Paris, l’heure est aux travaux pratiques… Un premier pas encourageant a déjà été fait : onze mois après la conférence internationale sur l’environnement, l’accord de la COP 21 adopté par 195 pays est entré en vigueur vendredi dernier.

Pour entrer en vigueur, l’accord devait être ratifié par 55 pays représentant au moins 55 % des émissions de gaz à effet de serre. Aujourd’hui, 97 des 192 États ayant signé le texte l’ont ratifié, dont les États-Unis… Et une vingtaine devaient encore le faire d’ici à l’ouverture de la réunion de Marrakech, aujourd’hui.

Cette COP 22 doit préciser les conditions de mise en œuvre de l’accord de Paris, impulser de nouveaux efforts et détailler les aides financières promises aux pays en développement. On évoque notamment 100 milliards de dollars par an d’ici 2020. Selon l’ONU, le développement «propre» des pays exigerait 5 000 à 7 000 milliards de dollars par an.

 

///////////////////

Le Collectif médical humanitaire et environnemental de la région Casablanca-Settat adopte une charte de responsabilité environnementale

Une charte avec une série de mesures qui définit les devoirs relatifs à la préservation de l’environnement au cours de l’exercice quotidien de la profession. Le Collectif souhaite ainsi mettre l’accent sur le rôle que la société civile est censée jouer pour contribuer à relever les défis climatiques. L’insalubrité de l’environnement provoque en effet plus de 12 millions et demi de décès chaque année dans le monde.

Autre chiffre tout aussi marquant : les facteurs environnementaux, tels que la pollution de l’air, de l’eau et des sols, l’exposition aux substances chimiques, les changements climatiques ou  encore le rayonnement ultraviolet, contribuent à la survenue de plus d’une centaine de maladies ou de traumatismes.

Pour Amal Bourquia, présidente du Collectif médical, « il faut investir d’urgence dans des stratégies destinées à réduire les risques environnementaux dans nos villes, nos logements et nos lieux de travail ».

 

///////////////////

Direction l’Inde. Les écoles sont fermées à New Delhi à cause de la pollution

C’est l’un des pires épisodes de pollution de ces dernières années.  Un épais nuage de pollution recouvre en effet la capitale depuis plusieurs jours. Un épisode de pollution qui a débuté lors des célébrations de la grande fête hindoue de Diwali le week-end dernier.

Conséquence : les écoles de New Delhi resteront fermées pendant trois jours, tandis que tous les chantiers de construction et de démolition seront interdits pendant 5 jours.

Pour le gouvernement indien des mesures urgentes sont nécessaires pour résoudre ce problème. Les habitants de la capitale indienne sont d’ailleurs appelés à rester chez eux et à travailler de leur domicile quand ils le peuvent. Le gouvernement indien a également décidé de fermer une centrale électrique, de renforcer la lutte contre les feux dans les décharges, tandis que les routes sont aspergées d’eau pour empêcher les poussières de voler.

Pour mémoire, New Delhi avait été classée ville la plus polluée du monde en 2014 par l’OMS, en raison notamment des 10 millions de véhicules qui y circulent.

 

///////////////////

Découverte de deux nouvelles lunes autour d’Uranus

Uranus, c’est la 7e planète du système solaire. Une géante de glace qui conserve encore bien des mystères. En janvier 1986 déjà, la sonde Voyager 2 était passée au plus près d’Uranus, à un peu plus de 80 000 kilomètres 30 ans plus tard, les images prises par la sonde sont toujours étudiées et une équipe de l’université de l’Idaho y a décelé la présence de deux petites lunes, en plus des 27 déjà identifiées, qui orbitent à proximité des anneaux.

Pour les deux astronomes à l’origine de la découverte, ces deux minuscules lunes mineures font de 4 à 14 kilomètres de diamètre… bien trop petites pour être visibles sur les clichés de la vieille  sonde.


Poster un Commentaire

trois × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.