logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 07 juin 2016


Partager

santé

Sécurité sociale : le Maroc et les Pays-Bas trouvent un accord

Il aura fallu 3 ans de négociations pour parvenir à cet accord signé ce samedi à Rabat. Un accord qui porte notamment sur le protocole d’amendement de la convention générale de 1972.

Ce protocole permettra de préserver les droits acquis des ressortissants marocains bénéficiant d’allocations sociales néerlandaises. Et ce, alors que les Pays-Bas procèdent actuellement à une réduction des pensions transférées hors de leur territoire ou de l’Union Européenne.

Cet accord devrait également permettre de préserver les mêmes allocations familiales et pensions de décès et d’invalidité dont les marocains bénéficiaient auparavant.

 

///////////////////

La Fondation Cheikh Zaid bientôt dotée d’un centre de recherche en génétique

C’est ce que vient d’annoncer à Rabat l’Université internationale Abulcasis des sciences de la santé, l’UIASS. Sa création intervient après la signature d’une convention de partenariat entre l’UIASS et l’Institut des maladies génétiques « Imagine » basé à Paris et principal institut de recherche génétique français. C’était en mai dernier lors de la 2ème édition du Forum de la santé.

Ce futur centre aura pour objectif de mieux comprendre les maladies génétiques afin d’apporter des solutions diagnostiques et thérapeutiques aux patients.

L’université marocaine a également signé 3 autres conventions avec l’Université René Descartes, l’Institut Supérieur d’Ingénieurs de Franche-Comté et l’Institut national des sciences et techniques nucléaires.

Des conventions qui devraient permettre de développer la coopération dans le domaine de la recherche mais aussi à 150 étudiants de l’UIASS de faire leur stage annuel en France.

 

///////////////////

AVC : Des cellules souches donnent des résultats prometteurs

Nouvel espoir pour les victimes d’accidents vasculaires cérébraux. Des chercheurs ont permis à plusieurs d’entre eux de retrouver leur motricité, grâce aux cellules souches.

Dans leurs travaux, publiés jeudi dernier dans la revue scientifique Stroke, les spécialistes en médecine régénérative ont suivi 18 sujets, âgés de 61 ans en moyenne et ayant été victimes d’un AVC. Tous avaient perdu leur motricité au niveau des bras ou des jambes.

Les scientifiques ont injecté dans leur cerveau des cellules souches, préalablement modifiées en laboratoire. Dans l’année qui a suivi, les patients ont été régulièrement soumis à des examens sanguins, cliniques ou d’imagerie cérébrale.

Bilan : une amélioration de leur état de santé a été observée au bout de quelques semaines, et ce indépendamment de leur âge et de leur état initial. Les progrès ont ensuite continué, jusqu’à atteindre une ampleur encore jamais observée.

« Les patients qui étaient dans un fauteuil roulant peuvent aujourd’hui marcher. C’est sans précédent », constate le neurochirurgien Gary Steinberg, responsable des essais cliniques.

Ces travaux n’ont impliqué qu’un nombre restreint de sujets, les résultats doivent donc être interprétés avec précaution.


Poster un Commentaire

douze + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.