logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 02 mai 2017


Partager

santé

Un mot de l’initiative Rabat Vélo pour commencer

Près de 450 participants, toutes catégories d’âges confondues, se sont donnés rendez-vous dimanche matin au centre ville de Rabat pour célébrer la 8ème édition de « Rabat Vélo », une manifestation cycliste axée sur l’écologie et la santé, une initiative organisée par l’Association nationale femme, activité physique et sport, qui s’est jouée sur un circuit fermé au boulevard Mohammed V de Rabat, avec l’ambition de sensibiliser le public à l’importance de l’activité physique régulière, en tant que moyen efficace de prévention contre les maladies.

L’événement veut plaider en faveur du respect des usagers du vélo sur les routes et de la mise en place de structures adaptées aux personnes à besoins spécifiques dans les espaces publics, en conformité avec les recommandations de l’OMS.

 

///////////////////

L’asthme, une maladie souvent sous-estimée

C’est la journée mondiale de l’asthme, on se penche donc sur cette maladie respiratoire qui touche tous les continents de la planète. L’asthme peut être dû à la pollution, à l’allergie à la végétation ou à une transmission héréditaire. Près de 5% de la population mondiale serait touchée avec, dans la plupart des cas, des crises passagères. Du coup, sa gravité est bien souvent sous-estimée. Les médecins sont les premiers à faire leur mea-culpa. Car avec plus de prévention, s’ils alertaient plus les familles sur les dangers de l’asthme, il y aurait moins de morts et moins d’argent dépensé.

L’Organisation Mondiale de la Santé estime que toutes dépenses réunies – médicaments traitements lourds et absentéisme – l’asthme serait une maladie aussi coûteuse que la tuberculose et le sida. Et si cette année, cette journée mondiale se concentre sur l’adolescent, c’est que la régularité du traitement est une priorité. Les pollens, la pollution de l’air et le passage à une vie de nature à une vie confinée comptent parmi les premières causes d’asthme dans le monde, avec l’Océanie et la Grande-Bretagne en tête des régions concernées.

 

///////////////////

Aux États-Unis. Le programme de Michelle Obama pour manger sain dans les écoles a été annulé

L’administration Trump a mis un frein à un programme initié par l’ancienne Première dame, Michelle Obama, pour promouvoir des repas plus sains dans les cantines scolaires avec moins de sel, de graisses et de sucre. Le département de l’Agriculture a expliqué hier dans un communiqué que cette réforme donnera aux écoles américaines une « plus grande souplesse » et évitera aux enfants de jeter les aliments les moins appétissants servis dans le cadre de ce programme de santé publique.

Le programme qui forçait les écoles à adopter de meilleurs standards nutritionnels pour bénéficier de subventions gouvernementales, dans le cadre d’une loi adoptée en 2012, faisait pourtant partie des accomplissements les plus remarqués de Michelle Obama. Cette initiative jugée cruciale contre l’obésité infantile mettait des restrictions sur les quantités de sel et les laits sucrés et imposait d’augmenter la quantité de céréales complètes dans les repas scolaires.

 

///////////////////

Un satellite espion américain dans l’espace

La société américaine SpaceX a lancé un satellite espion pour le gouvernement américain. Lancement qui a eu lieu un jour plus tard que prévu, à cause d’un problème technique. La fusée Falcon 9 a décollé de Cap Canaveral avec à son bord une cargaison du National Reconnaissance Office, une agence de renseignement américaine spécialisée dans les satellites espions. Aucun détail n’a été divulgué sur le contenu.


Poster un Commentaire

7 + dix-neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.