logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 02 juin 2016


Partager

santé

Le parlement vote un texte qui réglemente la profession d’infirmier

Ce vote à la Chambre des représentants a eu lieu mardi. Un projet de loi relatif à l’exercice des professions infirmières.

Ce texte, adopté lors d’une séance publique, comporte 56 articles définissant les fonctions et les actes des professions infirmières, les actes que les infirmiers ne sont habilités à accomplir que sur prescription ou encadrement médical, et les soins qu’ils sont autorisés à dispenser aux personnes et aux familles.

Articulé autour de 5 chapitres, ce projet de loi précise les modes d’exercice de la profession infirmière dans le secteur privé, soit sous la forme libérale – à titre individuel ou en association – soit dans le cadre du salariat. Il réglemente aussi les conditions, les règles communes et les locaux de l’exercice de la profession.

 

///////////////////

Sida : 17 millions de personnes traitées dans le monde

Quelque 17 millions de personnes atteintes par le virus du Sida étaient sous traitement antirétroviral à fin 2015. C’est 2 millions de plus sur une période de 12 mois, selon un rapport que vient de publier l’ONUSIDA. Une étude intitulée « actualité du sida dans le monde en 2016 ».

D’après les auteurs de l’étude, la couverture mondiale du traitement antirétroviral atteignait 46% fin 2015. Les gains ont été les plus importants dans la région la plus touchée du monde, à savoir l’Afrique australe et orientale. La couverture médicale y est passée de 24% en 2010 à 54% en 2015 ; au profit de plus de 10 millions de bénéficiaires.

En Afrique du Sud, près de 3,5 millions de personnes ont accès au traitement, devant le Kenya avec près de 900.000. Le Botswana, l’Érythrée, le Kenya, le Malawi, le Mozambique, le Rwanda, l’Afrique du Sud, le Swaziland, l’Ouganda, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe ont tous augmenté la couverture du traitement de plus de 25% entre 2010 et 2015.

La progression du traitement antirétroviral depuis 2010 dans ces pays a permis de réduire le nombre de décès dus au sida de « 1,5 million en 2010 à 1,1 million en 2015 », souligne le rapport.

 

///////////////////

Énergies renouvelables : les pays en développement détrônent les pays riches

2015 a été une année record pour les investissements dans les énergies renouvelables. C’est la conclusion d’une étude publiée hier, par REN21, le réseau international de réflexion sur les énergies renouvelables.

Pour la 1ère fois dans l’histoire, les pays en développement ont investi davantage que les pays industrialisés dans les énergies renouvelables, constatent les auteurs du rapport. Ils ont dépensé en 2015, 155 milliards 900 millions de dollars pour développer ces énergies propres, contre 130 milliards de dollars pour les États dits riches. Parmi les bons élèves on trouve la Chine, l’Inde ou encore le Brésil et même la Mauritanie.

La Chine qui reste le 1er pollueur au monde, est devenue le 1er investisseur dans les énergies renouvelables et totalise 36 % des fonds dépensés dans ce secteur. L’Inde, qui a dépassé les 10 milliards de dollars, investit essentiellement dans le développement de la filière solaire et éolienne. Une mention spéciale est attribuée à la Mauritanie. Cette dernière est le pays qui alloue la plus importante part de son PIB aux énergies renouvelables au monde.

 

///////////////////

Et à côté des bons élèves, il y a l’Europe.

Oui, les investissements dans ce domaine y ont reculé de 21 % en un an, regrettent les auteurs du rapport. Le Vieux Continent n’était jamais tombé aussi bas depuis 2006. Une performance d’autant plus mauvaise que les États-Unis ont, quant à eux, réussi à augmenter leurs engagements financiers de 19 % sur la même période.

En Europe les politiques en matière d’énergies renouvelables évoluent et cette incertitude déplaît aux investisseurs, explique Hannah Murdock, l’une des analystes ayant participé à l’élaboration de ce rapport.

Par ailleurs, il existe un problème d’ordre structurel sur le vieux continent : le réseau européen d’énergie est très centralisé, ce qui complique les efforts de transition vers des installations plus décentralisées, comme les panneaux solaires.

Aux yeux des auteurs du rapport, les subventions publiques sont le principal obstacle à une adoption plus rapide des énergies propres en dehors de l’électricité. Les États européens ont en effet accordé 490 milliards de dollars d’aides aux énergies fossiles contre 135 milliards de dollars pour les renouvelables.

Force est de constater que les énergies fossiles dominent encore largement le marché mondial de l’énergie. Gaz, charbon et pétrole représentent plus de 78% de la consommation mondiale d’énergie.

 

///////////////////

Climat : la France enregistre des pluies exceptionnelles

La France n’avait pas connue une telle situation depuis près d’un siècle, Sara. Des records de pluie ont été battus au mois de mai, notamment à Paris avec des précipitations près de 3 fois plus abondantes que la normale.

Les fortes pluies qui frappent l’Hexagone ont fait déborder la Seine sur plusieurs quais de la capitale tandis que 2 départements – le Loiret et la Seine-et-Marne – ont été placés en vigilance rouge. Ces inondations ont nécessité 8 000 interventions des pompiers ces derniers jours, dont un quart dans le Loiret.

Malgré une petite accalmie et quelques timides éclaircies, de nouvelles pluies sont attendues à partir d’aujourd’hui.


Poster un Commentaire

sept + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.