logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 27 janvier 2016


Partager

santé

Une déclaration du ministre de la Santé, Houcine El Ouardi

C’était en réponse à une question orale du Groupe Haraki à la Chambre des représentants. El Ouardi a déclaré hier que 32% de l’enveloppe budgétaire allouée par le ministère aux médicaments, est dédiée, depuis 2013 au monde rural. La carte sanitaire du royaume promulguée par le décret vise à garantir l’accès équitable tant aux équipements biomédicaux qu’aux ressources humaines a-t-il indiqué, notant que depuis 2012, plus de 67% des médecins ont été affectés dans le monde rural.

 

 

///////////////////

Une nouvelle secousse ressentie dans le nord du Maroc

Une secousse tellurique d’une magnitude de 3,7 degrés sur l’échelle de Richter, a été enregistrée hier. C’était au large des provinces de Nador et Al Hoceima, indique un communiqué de l’Institut national de géophysique. La secousse est survenue vers 11h55min, précise l’Institut, qui ne donne pas plus de détails pour le moment.

 

 

///////////////////

Marrakech accueille la 1ère édition de l’ACDI

Près de 1 500 médecins dentaires en provenance de 15 pays africains sont en conclave à Marrakech, du 26 au 30 janvier. Ils sont réunis à l’occasion de la 1ère édition de l’ « African Congress of Dentistry and Implantology », ACDI-2016, et pour assister également à la 2ème  Conférence des doyens des facultés de médecine dentaire d’Afrique.

Ces événements visent à examiner les moyens d’agir en commun et de faire un partager d’expériences.

À noter qu’en marge de ces 2 congrès, une exposition de l’industrie dentaire est organisée, avec la participation de 2 000 médecins et plus de 100 exposants nationaux et internationaux issus de 25 pays africains.

 

///////////////////

Nouvelle étude sur la capacité de stockage du cerveau humain

Une équipe du Salk Institute en Californie a mesuré la capacité de stockage du cerveau humain.  Et surprise : celle-ci est 10 fois supérieure aux estimations précédentes ! Elle serait ainsi l’équivalent d’au moins 1 pétaoctet c’est-à-dire 10 puissance 15, soit une capacité de grandeur proche de celle du Web, explique l’équipe.

L’intérêt de cette découverte est qu’elle permet de mesurer le nombre d’informations pouvant être stockées dans les connexions synaptiques.

De plus, un cerveau adulte génère une puissance continue d’environ 20 watts – l’équivalent d’une ampoule basse consommation. Ce qui signifie qu’il peut stocker des informations précises avec peu d’énergie.

Enfin, les calculs des chercheurs suggèrent que les synapses changent de taille et de capacité en fonction des transmissions neuronales. La réception de 1.500 transmissions réduit la taille des synapses, ce qui prend une vingtaine de minutes, tandis que quelques centaines ont tendance à les agrandir, ce qui prend une à deux minutes.

Pour les chercheurs, ces travaux pourront contribuer à développer des ordinateurs plus efficaces et peu énergivores.

 

///////////////////

Virus Zika : le Costa Rica enregistre son premier cas

Le Costa Rica a détecté le 1er cas sur son territoire du virus Zika, chez un homme de 25 ans. Ce dernier a été contaminé lors d’un voyage en Colombie, a annoncé hier le ministère de la Santé, confirmant ainsi  l’expansion rapide de la maladie en Amérique latine.

Le patient a présenté des symptômes de la maladie vendredi alors qu’il se trouvait en Colombie. C’était à la veille de son retour au Costa Rica où il a été hospitalisé en raison de l’aggravation de son état.

Le jeune homme a depuis regagné son domicile, dans le sud de la capitale. Par précaution, le ministère de la santé a procédé à la fumigation de sa maison et de celles des voisins pour éliminer toute présence éventuelle du moustique tigre, vecteur de la maladie.

 

///////////////////

Un cas a également été détecté au Danemark

Un touriste danois qui a voyagé en Amérique du Sud et centrale s’est vu diagnostiquer à son retour une infection au virus Zika. En début de semaine, plusieurs cas avaient été déjà relevés en Espagne, en Suisse, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne.

Pour rappel, il n’existe pas de traitement curatif ni de vaccin, seulement des traitements des symptômes, à savoir des manifestations le plus souvent de type grippal, accompagnées d’éruptions cutanées.


Poster un Commentaire

5 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.