logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 26 février 2016


Partager

santé

Adoption d’un décret relatif à l’exercice de la profession de médecin

Il s’agit du projet de décret N 2-15-447. Il a été adopté hier par le conseil du gouvernement réuni à Rabat, et dirigé par Abdelilah Benkirane. Ce décret porte application de la loi N131-13, relative à l’exercice de la profession de médecin dans sa nouvelle forme.

Le texte a été présenté par le ministre de la Santé, El Hussain Louardi. Il comprend essentiellement des dispositions administratives, comme les documents à fournir pour l’ouverture d’un cabinet médical. La liste des spécialités et des techniques médicales non exercées au Maroc, et permises aux médecins étrangers. Ou encore les documents que les médecins doivent fournir pour enregistrer ou transférer leurs inscriptions sur le calendrier du Comité national de l’ordre des médecins.

Le texte prévoit également les prérogatives et le mode de travail du « Comité médical des Institutions ». Pour rappel, la loi N131-13 prévoit que chaque directeur médical de clinique privée ou d’institution similaire  doit créer un tel comité.

 

///////////////////

L’ONSSA chapote l’opération de rappel des produits Mars

L’Office National de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires a décidé de procéder au rappel des barres chocolatées Mars et Snickers produites aux Pays Bas.

Elle a ainsi procédé aux vérifications nécessaires auprès de la société marocaine importatrice « Mars Morroco » pour s’assurer de l’efficacité de l’opération de rappel des produits. D’après l’office, 51 lots de divers produits ont déjà été identifiés. L’opération de rappel est en cours. L’ONSSA qui précise que certains produits dont la date de péremption est comprise entre le 04/12/2016 et le 25/12/2016 feront l’objet de destruction.

 

///////////////////

Lutte contre le froid : la province d’Ifrane s’active

Après la publication d’un bulletin météorologique d’alerte, la province d’Ifrane a mis en place hier un plan de lutte contre les effets du froid hivernal.

Ce plan a été adopté lors d’une réunion du comité provincial de la gestion des crises dans la province d’Ifrane. Il englobe des mesures techniques, sécuritaires et préventives. Parmi elles, la création d’un comité de vigilance et de permanence, ainsi que la garantie d’un suivi des femmes enceintes et des personnes atteintes de maladies chroniques dans les zones éloignées.

Le plan prévoit également la mise en place d’aires d’accueil des voyageurs et des personnes sans domicile fixe, ou encore la mobilisation du secteur privé pour contribuer aux opérations de désenclavement des zones éloignées.

Un temps froid et pluvieux avec d’importantes chutes de neige est attendu à partir de vendredi soir dans la région. Cette perturbation sera accompagnée par des vents modérés à forts et les températures accuseront une baisse sensible.

 

///////////////////

Archéologie : des tombes musulmanes datant du Moyen-Âge découvertes à Nîmes

C’est le 1er témoignage archéologique de la sorte. Des chercheurs de l’Institut français de recherches archéologues l’Inrap, ont annoncé mercredi, avoir découvert à Nîmes trois tombes musulmanes ; les plus anciennes jamais trouvées sur le territoire français. Elles sont datées entre le 7ème et le 9ème siècle. Cette découverte a eu lieu lors de la construction d’un parking souterrain dans la ville.

C’est la 1ère fois en tout cas que des preuves physiques d’une présence musulmane en France à cette époque-là, sont découvertes. « On savait que les musulmans étaient venus au 8ème siècle mais on n’avait jusqu’alors aucune trace matérielle de leur passage », indique l’anthropologue Yves Gleize, principal auteur de cette recherche publiée dans la revue américaine Plos One.

Ces 3 tombes excavées montrent clairement que les 3 individus ont été enterrés selon les rites funéraires musulmans. Des analyses ADN indiquent que les 3 individus étaient d’origine nord-africaine. Ils étaient âgés respectivement de 20 à 29 ans pour l’un, d’une trentaine d’années pour le 2ème  et de plus de 50 ans pour le 3ème. Ils n’avaient aucune trace de blessure. Toutes ces données laissent penser que ces 3 squelettes appartenaient à des Berbères enrôlés dans l’armée du califat Omeyyades, durant la conquête arabe en Afrique du Nord au 8e siècle.


Poster un Commentaire

19 − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.