logo-mini

Actualité sciences et santé du 25 janvier 2016


Partager

Un séisme de magnitude 6,1 ressenti au Maroc et en Espagne

Il s’est produit tôt ce matin en mer Méditerranée, entre le Maroc et l’Espagne, a annoncé l’institut américain de géologie. La terre a tremblé à 04H22 GMT, à 62 km au nord d’Al Hoceïma et à 164 km au sud-est de Gibraltar. Le séisme a été suivi d’une seconde secousse d’une magnitude de 5,3.

Dans sa première estimation de l’impact du tremblement de terre, l’institut américain considère qu’il est peu probable qu’il y ait des victimes. Un soulagement pour les habitants d’Al Hoceïma qui, en 2004, avaient été confrontés à un séisme de magnitude 6,3. Lequel avait entraîné la mort de 630 personnes et causé d’importants dégâts.

De son côté, l’Espagne a constaté quelques dommages matériels qualifiés de peu graves. Les écoles devraient toutefois rester fermées aujourd’hui, le temps que toutes les installations soient vérifiées.

 

///////////////////

Shimon Peres hospitalisé à nouveau pour une arythmie

L’ex-président israélien âgé de 92 ans, a été hospitalisé hier à la suite de douleurs à la poitrine et d’une « arythmie ». Conscient, il a passé la nuit dans un hôpital de Tel-Aviv pour y subir des analyses et rester sous observation.

D’après Rafi Walden, son médecin personnel, son hospitalisation a été décidée par précaution. Il a ajouté que Shimon Peres avait voulu rentrer immédiatement chez lui mais que les médecins de l’hôpital avaient décidé de le garder en observation, au moins pour la nuit.

C’est en tout cas la seconde fois en 2 semaines que le prix Nobel de la paix est hospitalisé. Il était sorti mardi dernier de l’hôpital où il avait été opéré à la suite d’une alerte cardiaque. Il y avait passé cinq jours.

 

///////////////////

Bill Gates déclare la guerre au Paludisme

Le milliardaire et philanthrope américain Bill Gates et le ministre britannique des Finances ont annoncé ce matin un plan de plusieurs milliards d’euros afin d’éradiquer le paludisme, le tueur le plus meurtrier du monde.

3 milliards de livres, c’est-à-dire l’équivalent de 4 milliards d’euros, seront versés sur 5 ans pour financer la recherche et soutenir les efforts pour venir à bout de cette maladie transmise par les moustiques. Chaque année pendant 5 ans, 660 millions d’euros proviendront du budget britannique d’aide au développement. De son côté, la Fondation Bill Gates versera, en 2016, 200 millions de dollars – environ 190 millions d’euros – qui seront suivis d’autres donations.

Une partie de cet argent servira notamment à financer des travaux pour mettre au point de nouveaux insecticides. Car si, au cours des dernières années la lutte contre le paludisme s’est intensifiée, la résistance aux médicaments risque d’annihiler dans les 4 ans les efforts consentis.

Selon le rapport de 2015 de l’Organisation mondiale de la santé sur le paludisme dans le monde, la maladie a entraîné la mort de 438.000 personnes l’année dernière. Le paludisme tue surtout les enfants, ceux de moins de cinq ans. Ils représentent les 2/3 des décès, selon l’OMS.


Poster un Commentaire

16 + 17 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.