logo-mini

Actualité sciences et santé du 07 janvier 2016


Partager

Malformations congénitales : la pilule contraceptive innocentée

Prendre une pilule contraceptive avant ou au début d’une grossesse n’augmente pas le risque de malformations congénitales majeures chez le bébé. C’est en tout cas ce qu’indique une étude menée par des chercheurs danois et américains.

Ils sont parvenus à cette conclusion, qui contredit les résultats de certaines études publiées par le passé, après avoir étudié près de 900 000 naissances vivantes, répertoriées au Danemark entre 1997 et 2011.

Selon les résultats de cette étude, les enfants nés de femmes qui avaient continué à prendre la pilule après le début de leur grossesse n’avaient pas plus de risques de malformations congénitales que ceux nés de femmes qui n’avaient jamais pris la pilule ou qui l’avaient arrêtée avant d’être enceintes. Le taux de malformations était globalement le même, de l’ordre de 2,5 %.

L’hérédité, les pesticides, le tabac, l’alcool, les radiations ionisantes, l’obésité, les aberrations chromosomiques et les agents infectieux sont à l’heure actuelle considérés comme les principaux facteurs de risque des malformations congénitales. La prise de certains médicaments est également pointée du doigt, le plus tristement célèbre d’entre eux restant la thalidomide. Prescrit aux femmes enceintes contre la nausée dans les années 50 et au début des années 60, ce médicament a fait entre 10 000 et 20 000 victimes, nées pour la plupart avec des membres manquants.

 

///////////////////

Fuite massive de méthane : la Californie décrète l’état d’urgence

Le gouverneur de Californie a déclaré l’état d’urgence hier autour de Los Angeles suite à une fuite massive de méthane. Ce gaz s’échappe directement du puits d’une compagnie gazière en banlieue de Los Angeles, forçant des milliers de résidents à évacuer. La promulgation de l’état d’urgence devrait permettre aux autorités de mobiliser l’ensemble des agences gouvernementales de l’état. Le puits de méthane fuyant depuis déjà plusieurs mois.

Les experts qualifient l’incident de catastrophe écologique majeure. Et pour cause, le méthane est un gaz à effet de serre 80 fois plus puissant que le CO2 à l’échelle de 20 ans, et qui agirait beaucoup plus rapidement. L’autorité de la qualité de l’air en Californie a estimé que la fuite était si massive qu’elle augmentait la production de gaz à effet de serre pour toute la côte californienne de 25 %.

Cette fuite, située à plus de 2 400 mètres de profondeur dans un puits gazier, a été détectée le 23 octobre dernier par des employés de la compagnie gazière. Plusieurs milliers d’habitants de la zone ont été relogés par la compagnie et plusieurs milliers d’autres ont demandé à l’être. À cause de la fuite de méthane et notamment d’additifs destinés à signaler les fuites de méthane, car ce gaz est inodore, beaucoup d’habitants des environs ont souffert de nausées, de saignements de nez et de maux de tête.

 

///////////////////

L’Etat de New York autorise le cannabis thérapeutique

L’état de New York autorise la commercialisation du cannabis thérapeutique. À partir d’aujourd’hui, les personnes atteintes de pathologies graves comme la maladie de Parkinson, les cancers, la sclérose en plaques ou encore l’épilepsie, pourront se procurer de la marijuana à usage médical.

Parmi les 23 Etats américains autorisant le cannabis thérapeutique, celui de New York est le plus strict. Les acheteurs devront être inscrits sur un registre par leur médecin et n’auront pas accès à du cannabis à fumer mais uniquement des produits dérivés comme les pilules, les huiles, ou encore les goûtes.

Pour le moment, 4 centres médicaux de New York peuvent dispenser ces produits. D’ici la fin du mois, ils seront une vingtaine répartis dans tout l’Etat.

Pour répondre à la demande, 5 entreprises de production ont été retenues. Néanmoins, l’Etat a limité leur marge d’actions. Ces sociétés ne pourront ouvrir que 4 entrepôts destinés à la culture du cannabis.

 

///////////////////

La réalité virtuelle, star du Consumer electronic show de Las Vegas

Le Consumer electronic show, CES, a ouvert ses portes mardi à Las Vegas aux États-Unis. La grande foire de l‘électronique destinée au grand public présente toutes sortes d’inventions high-tech censées faciliter le quotidien, à l’instar des fauteuils mobiles connectés ou des voitures sans conducteur. Grands groupes et jeunes pousses viennent ainsi y présenter leurs innovations en grande pompe pendant trois jours. Certains seront commercialisés dans l’année, d’autres resteront à l’état de prototypes.

Cette année le CES, de Las Vegas laisse une large place à la réalité virtuelle. Par rapport à l’année précédente l’augmentation d’exposants dans ce domaine frôle les 80%. Oculus, HTC et Sony ont présenté leurs casques. Leurs ventes devraient augmenter de… 500% cette année.

Le CES se poursuit jusqu’au 9 janvier. Plus de 3600 exposants y sont attendus.


Poster un Commentaire

deux × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.