logo-mini
santé

Actualité science et santé du 11 avril 2017


Partager

santé

Des simulations numériques confirment l’existence des traces d’un Tsunami sur la planète rouge !

Des chercheurs français ont reproduit la formation des cratères visibles dans l’hémisphère nord de Mars. Ils affirment que la planète a été ravagée par deux tsunamis consécutifs. Partant de la supposition que l’hémisphère nord de Mars était recouvert d’un océan de 1000 mètres de profondeur, l’équipe de recherche a sélectionné dix cratères, dont celui dit « Lomonosov ». Un cratère qui aurait été creusé par la chute d’un astéroïde il y a 3 milliards d’années provoquant un raz-de-marée de 300 mètres de haut évoluant à une vitesse de plus de 200 km/h. Un effet qui aurait défiguré les rivages martiens. D’autres groupes de recherche, américains cette fois-ci, étudient de possibles sédiments déposés par ce double tsunami sur une antique banquise du pôle nord de Mars.

La planète rouge n’a donc pas fini de nous étonner !

 

///////////////////

Une étude égyptienne relie l’apparition précoce de cheveux blancs au risque cardio-vasculaire !

Avoir les cheveux gris n’a pas que son charme. L’étude présentée lors du Congrès de la Société Européenne de Cardiologie explique que le risque de problème cardiaque pourrait être décelé grâce à la décoloration des cheveux.

545 hommes adultes ont participé à cette étude. Partagés en sous-groupes selon l’absence ou la présence de maladie coronarienne et en fonction de la quantité de cheveux gris et blancs. Les chercheurs ont constaté qu’un score élevé de blanchissement des cheveux était associé à un risque accru de maladie coronarienne. Les chercheurs de l’Université du Caire invitent ainsi les hommes sans symptomatologie cardiaque mais avec des cheveux blancs précocement à penser à consulter un cardiologue…

 

///////////////////

Des conversations sur les réseaux sociaux serviraient à étudier l’évolution du langage au cours des dernières décennies…

« Vos pouces pour la science », c’est le nom que des chercheurs ont choisi pour cette opération qui a pour but de recueillir les échanges sur Facebook, Whatsapp, Viber, Telegram ou Skype, afin d’étudier les différents changements du langage. Piloté par l’Université Catholique de Louvain, ce projet cherche ainsi à identifier les nouvelles compétences développées sur les réseaux sociaux. Une perspective qui met un terme aux clichés d’ « incompétence » linguistique des jeunes sur les réseaux sociaux. Les chercheurs belges parlent effectivement d’une « pluri-compétence » qui permet de « jongler entre écriture normée et langue avec laquelle on joue ».

Plusieurs experts participeront à cette opération financée notamment par le Fonds belge de la recherche scientifique. Des sociologues, des psychologues et des chercheurs en sociolinguistique de Suisse, de France et de Québec prendront part au projet. Ils s’intéresseront aussi aux compétences sociales et psychologiques développées sur les réseaux sociaux.

Plus de 10 000 participants devraient rejoindre cette opération d’ici mai prochain. Toutes leurs données seront « anonymisées » avant d’être exploitées.

 

///////////////////

Des caméras permettront bientôt d’assurer le suivi médical des prématurés.

Ces caméras viendront remplacer les capteurs utilisés généralement dans les services de néonatalogie. Jugés inconfortables pour les bébés, les capteurs permettent en effet de mesurer en continu leurs paramètres vitaux, notamment le rythme cardiaque. Selon des scientifiques suisses, ce mécanisme est peu fiable et serait à l’origine de 90% de fausses alertes. Ils proposent de les remplacer par des caméras sans fil placées au-dessus de la couveuse. Elles permettront de suivre le rythme cardiaque grâce à la couleur de la peau du bébé ! Ces caméras sensibles pourront détecter les changements, mêmes infimes à travers les variations de la couleur du bébé. La respiration des nouveau-nés sera analysée à travers les mouvements des épaules et du thorax. Des caméras infrarouges assureront cette mission durant la nuit.


Poster un Commentaire

sept − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.