logo-mini

Actualité science et santé du 01 décembre 2015


Partager

La Journée mondiale de lutte contre le SIDA

Au Maroc, cette journée est célébrée sous le slogan « faites le test, la solution existe ». Un intitulé qui souligne l’importance du dépistage dans la stratégie nationale de lutte contre le sida.

Selon un communiqué du ministère de la Santé, les dernières estimations montrent qu’il y aurait 29.000 personnes vivant avec le VIH au Maroc. 65% d’entre eux ne connaissent pas leur état, malgré le faible niveau de prévalence du VIH dans la population générale, et qui est de l’ordre de 0,14%.

Pour autant, l’intensification du dépistage permet d’assurer le diagnostic et le traitement à un stade précoce de l’infection, permettant ainsi de rompre la chaîne de transmission. En ligne de mire, l’objectif est de converger vers la fin de l’épidémie d’ici 2030. Un objectif fixé par l’ONUSIDA.

À cet effet, le ministère de la Santé organise, du 30 novembre au 11 décembre, une campagne nationale de dépistage du VIH. Cette campagne concerne la population générale avec une attention particulière aux jeunes âgés de 18 à 29 ans et les femmes enceintes.

Plus de 800 centres de santé et 80 sites d’ONG, répartis sur l’ensemble du Royaume, offriront donc un test de dépistage volontaire et confidentiel. Les organisateurs espèrent atteindre 140.000 bénéficiaires.

 

///////////////////

Le Conseil Economique Social et Environnemental s’empare de la question climatique

Le CESE a adopté à l’issue de sa 56ème session ordinaire son propre rapport sur les changements climatiques. C’était jeudi dernier à Rabat.

Ce rapport, intitulé « Intégration des exigences des changements climatiques dans les politiques publiques », propose des recommandations destinées à intégrer le risque climatique au niveau de la conception des politiques publiques nationales. Il invite par ailleurs à réorienter les politiques sectorielles en fonction de l’évolution des vulnérabilités climatiques des territoires.

Le Conseil liste ainsi une série d’actions prioritaires pour une meilleure intégration de la dimension changement climatique dans les secteurs économiques clés. Notamment en identifiant et budgétisant les mesures d’adaptation.

Le CESE préconise également d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale des énergies renouvelables ou encore, de mettre en place les mécanismes d’arbitrage nécessaires pour l’allocation des ressources naturelles entre les différentes politiques sectorielles. Le tout en tenant compte du risque climatique.

 

///////////////////

L’exercice physique pourrait doper la mémoire des seniors

Pour tester un lien possible entre la santé cognitive et l’activité physique, une équipe de chercheurs de l’université de Boston a procédé à une comparaison entre un groupe de 29 jeunes adultes (âgés de 18 à 31 ans) et un autre de 31 seniors (âgés de 55 à 82 ans).

En demandant aux participants de porter un petit appareil, appelé ActiGraph, les chercheurs ont pu observer les habitudes de marche de chaque participant, mais aussi la vigueur de l’exercice physique et la durée de leurs sorties. En parallèle, pour évaluer leur mémoire, les sujets ont subi des tests sur leurs capacités d’organisation, la résolution de problèmes et sur la mémoire à long terme.

Les résultats ont montré que les participants plus âgés qui marchaient plus chaque jour enregistraient de meilleurs résultats aux tests de mémoire que les personnes moins actives. Le lien le plus fort a été établi entre le nombre de pas réalisés par jour et la capacité de se souvenir des noms associés à chaque visage. On notera cependant qu’aucun lien n’a été observé entre le nombre de pas et les capacités de mémoire chez les plus jeunes sujets.


Poster un Commentaire

10 + 20 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.