logo-mini

Actualité science et santé du 17 septembre 2015


Partager

Au Maroc, une campagne de sensibilisation sur la propreté et l’hygiène.

Une campagne initiée par le ministère délégué chargé de l’Environnement. L’événement est organisé à l’occasion de l’Aid Al Adha. La campagne de sensibilisation s’intitule ainsi « Pour un Aid Al Adha propre ».

Plusieurs associations partenaires du Programme Pilote de promotion du sac écologique en toile, participent à cette campagne. Elle sera ponctuée par des activités d’animation dans plusieurs villes du Royaume, indique le ministère dans un communiqué.

Il sera par ailleurs procédé à la distribution de sacs en toile, ainsi que des supports de sensibilisation invitant les citoyens à contribuer à la propreté de leurs quartiers, notamment lors de cette fête.

 

///////////////////

Ebola : près de 700 personnes en quarantaine en Sierra Léone

Les autorités sanitaires ont annoncé hier le placement en quarantaine de près de 700 personnes. Elles tentent d’empêcher une recrudescence de l’épidémie d’Ebola après la mort d’une adolescente de 16 ans.

La jeune fille est décédée dimanche dans une banlieue rurale de la ville de Makeni, située dans la province nordique de Bombali. Cette dernière n’avait plus signalé de cas de la fièvre hémorragique depuis près de six mois.

680 personnes sont donc confinées dans le centre de réponse local à Ebola. Le centre affirme que parmi les personnes en confinement, figuraient les parents de la jeune fille décédée, ses proches et ses camarades de classe. Tous ont été classés comme « présentant un haut risque », bien qu’ils n’aient montré aucun signe ou symptôme de la maladie. Précision du ministère de la Santé Sierra léonais.

À noter que ce nouveau cas n’a pas de lien avec un foyer de contamination situé dans la province voisine de Kambia, où une femme de 67 ans est décédée fin août. Le Centre national de lutte contre Ebola a dénombré 1524 personnes en quarantaine dans les deux provinces.

 

///////////////////

Cette enquête française sur les méthodes d’enseignement de la lecture et de l’écriture en classe de CP

Elle s’intitule « LireEcrireCP » et c’est une étude d’une ampleur inédite. Pour la première fois, des enseignants chercheurs sont allés observer des centaines d’élèves dans les classes pour voir comment ils réagissent face aux méthodes actuelles d’apprentissage.

L’enquête, dirigée par le spécialiste de l’enseignement de la lecture Roland Goigoux, a mobilisé pendant plus de trois ans 140 enquêteurs, dont une soixantaine d’enseignants-chercheurs. Ils ont décortiqué et filmé à trois moments différents pendant une semaine ce qui se passait dans 131 classes de CP scolarisant. 2.507 élèves ont ainsi été observés.

Les premiers enseignements de cette étude ont été rendus publics aujourd’hui. Il en ressort que la dictée par exemple est un exercice qui paye toujours. Si un instituteur en fait faire 15 minutes par semaine à ses élèves, cela donne des progrès nets en lecture et en écriture. Pas besoin d’en faire faire pendant 25 minutes, cela n’apporte rien de plus, indique l’étude.

Autre résultat tout à fait contre-intuitif : les instituteurs doivent aller plus vite dans les 1ères semaines. Il faut apprendre une quinzaine d’associations de lettres dans les neuf premières semaines du CP, c’est-à-dire avant la fin octobre. Si les enseignants ne vont pas assez vite, les élèves perdent le fil. Enfin l’enquête préconise de simplifier les textes qu’on fait lire aux enfants.


Poster un Commentaire

20 − 20 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.