logo-mini

Actualité science et santé du 11 décembre 2015


Partager

Le générique marocain contre l’hépatite C est désormais en vente

Le médicament générique « SSB400 » contre l’hépatite C est disponible depuis hier dans les pharmacies du royaume. Il est en vente au prix de 3000 DH la boîte, soit 9000 DH le traitement. Entre 260 000 et 300 000 patients marocains sont concernés.

Le laboratoire Pharma 5 qui fabrique le SSB 400, a investi 85 millions de DH pour ce produit, ainsi que 10% de son chiffre d’affaires dans la recherche.

 

///////////////////

COP21 : pas d’accord final avant samedi

L’accord final à la COP21 ne sera pas signé avant demain. Les parties présentes au sommet sur le changement climatique à Paris ont décidé de se donner une dernière journée pour aplanir les dernières divergences. Ils présenteront donc demain matin un texte qui devrait être adopté à la mi-journée.

Laurent Fabius, président et hôte du sommet, avait presque promis un accord pour aujourd’hui. Mais certains points majeurs, comme la mise en œuvre du principe de différenciation, ou les dates de révision des objectifs de limitation de hausse des températures, ne sont pas clairs.

Les fameux 2°C fatidiques seront dans l’accord, et peut-être même un peu moins, ce qui est une revendication des pays insulaires du Pacifique et des Caraïbes, les premiers menacés par le réchauffement climatique et la montée des océans.

 

///////////////////

L’Allemagne met au point un nouveau type de réacteur à fusion

Les chercheurs de l’Institut Max Planck de physique des plasmas à Greifswald en Allemagne, travaillent actuellement sur un réacteur de fusion nucléaire d’un nouveau type.

Wendelstein 7-X est un prototype de réacteur à fusion du type Stella-Rator dont la construction s’est achevée en 2015. L’objectif c’est ici de créer une ressource d‘énergie inépuisable sans création de déchets.

Ce type de réacteur fonctionne en utilisant deux sortes d’atomes d’hydrogène. Les chercheurs retirent les électrons de leurs atomes hôtes, formant ainsi ce qui est décrit comme un plasma ion qui peut libérer d’importante quantités d‘énergie. Seul bémol… il faudra encore attendre des décennies pour voir ce réacteur opérationnel.

 

///////////////////

Le plus gros destroyer américain de l’histoire a pris la mer

L’engin relève presque de la science-fiction Sara. L’USS Zumwalt DDG 1000, c’est son nom, est le plus grand destroyer lance-missiles américain jamais construit. Le navire à l’allure futuriste, mesure plus de 200 mètres de long et déplace 15 000 tonnes.

Grâce à ses grandes surfaces planes et inclinées, il devrait avoir la même signature radar qu’un bateau de pêche. Ce destroyer a un tirant d’eau assez faible pour s’approcher des côtes et appuyer les troupes au sol grâce à des tirs d’artillerie. Il a aussi une capacité anti-aérienne et peut mener des combats navals.

Le bâtiment a entamé ce lundi une période d’essai en mer. A sa barre, et ce n’est pas une plaisanterie, le capitaine James Kirk. D’ailleurs le parallèle avec Star Trek ne s’arrête pas là, puisque l’USS Zumwalt est équipé d’un système à énergie intégré qui, outre la propulsion, doit permettre d’assurer l’alimentation électrique d’armes futures. La Navy travaille notamment et depuis de nombreuses années au développement d’armes lasers et d’un canon électromagnétique.


Poster un Commentaire

treize − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.