logo-mini

Actualité science et santé du 10 décembre 2015


Partager

5 chercheuses scientifiques récompensées par des Bourses régionales Maghreb

La remise des Bourses régionales Maghreb est prévue le 15 décembre prochain. Une cérémonie qui récompense cinq lauréates originaires du Maroc, de la Tunisie et de l’Algérie.

Dotées d’une enveloppe de 10.000 euros chacune, ces Bourses représentent une participation financière aux recherches des doctorantes et post-doctorantes de toutes les universités des trois pays. Et dont les travaux ont « contribué au rayonnement et aux progrès scientifiques ». Depuis le lancement de cette initiative en 2007, 37 chercheuses en ont bénéficié.

Une action qui vise également à promouvoir la place des femmes dans le domaine des sciences. Et pour cause, elles représentent seulement 3% des lauréats du Prix Nobel dans les domaines scientifiques, qu’il s’agisse de physique, de chimie, de physiologie ou de médecine. 

 

///////////////////

Cette 1ère mondiale aux États-Unis : la naissance de chiots éprouvette

Les 1ers chiots éprouvette sont nés aux Etats-Unis, marquant le succès d’une procédure de fécondation in vitro pour les chiens, après des décennies d’échecs. Une procédure qui est déjà communément utilisée chez les humains depuis une trentaine d’années.

Cette réussite, qui a fait l’objet d’une publication hier dans la revue scientifique Public Library of Science ONE, ouvre la possibilité de préserver des espèces canines en danger d’extinction en utilisant des technologies d’édition génétique. Ces dernières permettent notamment d’éliminer et d’étudier des maladies héréditaires canines.

La portée compte 7 chiots nés en juillet, un mélange de beagle, de labrador et de cocker, tous en parfaite santé. Au total se sont 19  embryons fécondés en laboratoire qui ont été transférés dans une chienne.

« On a essayé depuis le milieu des années 1970 la fécondation in vitro avec des chiens mais sans jamais réussir », rappellent les chercheurs. La difficulté s’explique par le fait que les cycles de reproduction des chiens sont différents des autres mammifères, ce qui rend difficile de féconder les ovocytes. Grâce à la technique développée pour surmonter ces difficultés ces chercheurs sont parvenus à un taux de succès de fécondation in vitro de 80 à 90%.

 

///////////////////

L’Estonie accueille une compétition internationale de Robot

Robotex 15, c’est quelque 1500 compétiteurs qui se sont retrouvés autour de 650 robots à l’université de Technologie de Tallinn. Il s’agit de l’une des plus imposantes compétitions de robots en Europe cette année. Elle vise à aiguiser l’esprit de compétitivité des ingénieurs en robotique.

Un événement que les participants qualifient plutôt de festival, puisqu’il comporte différents ateliers, une exposition et des concours basés sur la créativité.

Et là encore, le match de foot est la compétition préférée des amateurs de robots. Ces derniers ont été programmés pour trouver le ballon de couleur brillante et pour l’envoyer au fond des filets. Chaque robot est entièrement autonome du point de vue de son énergie, de ses mouvements et de son système de contrôle. Les commandes à distance sont ici interdites.

Les amateurs de courses auto ne sont pas en reste. La course Folkrace, met en scène des robots soigneusement programmés pour éviter les obstacles.


Poster un Commentaire

1 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.