logo-mini

Actualité science et santé du 02 octobre 2015


Partager

Service national sanitaire : Houcine El Ouardi fait le point avec le gouvernement

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, a informé le Conseil de gouvernement, réuni hier à Rabat, des derniers développements du projet de Service national sanitaire. Ces rencontres, a expliqué le ministre, ont fait l’objet d’un PV qui a été signé par les différentes parties.

Ce projet n’a pas encore été soumis à approbation. Le ministère de la Santé a affirmé qu’il prendrait le temps nécessaire pour le discuter avec l’ensemble des concernés. Il ne le soumettra à adoption que lorsqu’il sera accepté par tous, a déclaré le ministre.

Après avoir longuement débattu de la question et pris connaissance des rumeurs erronées véhiculées à ce sujet, concernant notamment l’assurance maladie, la couverture médicale ou encore la rémunération, le gouvernement a fait part de son appui total au ministre de la santé dans ce projet.

 

///////////////////

L’Agence nationale de l’assurance maladie lance l’Observatoire de la couverture médicale de base

Cet observatoire se veut une vitrine de données chiffrées mais aussi d’analyse de spécialistes. L’objectif : permettre le suivi de la situation actualisée de la couverture médicale de base, mais aussi partager les expériences, les points de vue et les positions pouvant servir à l’atteinte des objectifs escomptés.

À noter que l’ANAM a procédé à la mise en place d’une cellule d’accueil dite « Front Office ». Elle a pour principale mission l’accueil des assurés et de toute personne désirant des informations sur la couverture médicale de base, ou dans le besoin de déposer un dossier de réclamation et autre.

L’ANAM est désormais joignable sur de nouvelles lignes dispatchées en fonction de la nature de la demande :

– Le 05 37 57 34 04: pour le secrétariat de la direction générale.

– Le 05 37 57 34 01: pour toute demande d’information en relation avec l’AMO (attribution du code INPE, demande de remboursement des médicaments et/ou des produits de santé émanant des laboratoires pharmaceutiques et des fournisseurs de produits de santé,…).

– Le 05 37 57 34 02: pour toute demande d’information en relation avec le RAMED.

– Le 05 37 57 34 03: pour toute demande d’information concernant les études économiques et actuarielles faites par l’ANAM.

– Le 05 37 57 34 05: pour toute demande d’information en relation avec les réclamations ou autre renseignement d’orde juridique.

– Le 05 37 57 34 06: pour toute demande d’information relevant des aspects administratifs et financiers de l’ANAM

 

///////////////////

L‘électrolyse de l’eau, une piste pour l’environnement et l’agriculture

Ce procédé électrolytique qui décompose l’eau en dioxygène et dihydrogène gazeux avec l’aide d’un courant électrique est une alternative à l’usage de fongicides.

Le dihydrogène est utilisé pour la synthèse d’ammoniac, composant principal de l’eau de javel. L’eau électrolysée permet notamment d‘éviter les intoxications alimentaires quand on l’utilise pour nettoyer les aliments.

La généralisation de ce procédé permettrait par exemple de supprimer les maladies dans les champs, d’assurer la bio sécurité, le lavage de produits frais, ou encore l’extension des durées de stockage.

Des tests sont actuellement en cours en Australie pour lutter contre les champignons parasites. Sur deux années d’expérimentation les taux de contaminations sont passés de 90 à 10%

La première électrolyse de l’eau a été réalisée en 1800 par deux chimistes britanniques. Et visiblement on n’est pas encore arrivé au bout des applications de ce procédé.

 

///////////////////

Un trou géant apparaît en une nuit dans une rue près de Londres

Un trou de vingt mètres de diamètre et dix mètres de profondeur s’est formé dans la nuit de mercredi à jeudi dans une rue paisible de St Albans, en périphérie de Londres.

Ce phénomène, appelé sinkhole, se produit quand l’eau de pluie suinte à travers le sol et les sédiments de roche soluble. L’eau finit par dissoudre progressivement la roche, au point que cette dernière ne peut plus supporter son propre poids.

Une vingtaine d’habitants à du être évacuée au milieu de la nuit vers un centre d’hébergement. Une cinquantaine d’habitations ont subi des coupures de gaz, d‘électricité et d’eau.

Un trou de petite taille dans la chaussée s‘était formé ces derniers jours. Il devait être rebouché hier.


Poster un Commentaire

11 + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.