logo-mini
jeunesse

À quoi devrait servir le conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative ?


Partager

jeunesse

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami, a déposé, jeudi, le projet de loi relatif au Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants. La Constitution de 2011 évoque le Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative dans son article 33.

Selon donc la Constitution, il incombe aux pouvoirs publics de prendre toutes les mesures appropriées en vue d’étendre et généraliser la participation de la jeunesse au développement social, économique, culturel et politique du pays. Aider les jeunes à s’insérer dans la vie active et associative et prêter assistance à ceux en difficulté d’adaptation scolaire, sociale ou professionnelle, et faciliter l’accès des jeunes à la culture, à la science, à la technologie, à l’art, au sport et aux loisirs, tout en créant les conditions propices au plein déploiement de leur potentiel créatif et innovant dans tous ces domaines.


Poster un Commentaire

13 − dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.