logo-mini

À J-1 du scrutin, quel enseignements tirer des communales et régionales?


Partager

Invités : Fouad Douiri, Membre du Bureau Politique du parti de l’Istiqlal et candidat à la présidence de la Région de Casablanca, Hicham Amadi, Membre du Conseil National du Rassemblement National des Indépendants, Candidat dans la liste de Moncef Belkhayat pour les Régionales de Casablanca, Naceur-Eddine ElEfrit, Journaliste et Directeur de publication de Médias 24 et Mohamed Haitami, Président Directeur Général du Groupe Maroc Soir, Directeur des Publications.

C’est demain le grand jour! Vendredi 4 Septembre 2015, plus de 14 millions de marocains inscrits dans les listes électorales sont appelés aux urnes. Ils doivent élire 24 655 membres des conseils communaux.

La campagne électorale a officiellement débuté le 22 Août et le spectacle était au rendez-vous. Une campagne prenant souvent des allures de duels entre le PAM et le PJD, mais les autres étaient là aussi et n’étaient pas en reste. Les accusations de fraudes n’ont pas manqué, les accusations sur le financement des campagnes des uns et des autres n’ont pas manqué non plus, le tout agrémenté d’insultes par-ci, de petites phrases assassines par-là…

À celui qui dirait que la politique est une affaire de politesse, l’autre répondrait que le monde politique est une jungle… Bref, c’était chaud mais ce fut une campagne électorale « normale ». La normalité étant, bien entendu, relative, chacun l’interprétera ici à sa guise.

Dans quelques heures donc la campagne va se terminer, le dernier mot reviendra aux électeurs et c’est là que commencent d’habitude les spéculations. Un peu de politique-fiction en attendant les résultats officiels du scrutin n’a jamais fait de mal à personne.

Qui sera le grand gagnant ?

Le PAM a été plébiscité aux dernières élections des chambres professionnelles et promet de reproduire le même scénario aux communales et régionales. Mais les électeurs ne sont pas les mêmes et les enjeux, faut-il le rappeler, ne le sont pas non plus. Alors le scénario des élections des chambres va-t-il se répéter le 4 septembre? Pas si sûr,. Il est même convenu que tout désespoir en politique est une sottise absolue.

Le PJD, avec ses 9%, a fait un triste score en Août dernier… même si comparativement à 2009 le parti de la lampe à fait mieux, aux niveaux des chambres professionnelles. Néanmoins il a été devancé par quasiment tous les grands partis politiques et même les Sans Appartenance Politique ont réussi à faire mieux, c’est vous dire…

Mais une politique, ça se juge, en principe par les résultats. Le PJD sera donc demain face à ses résultats. De 2011 à aujourd’hui, qu’a fait le PJD ? Beaucoup de choses, certes, pas toujours les choses pour lesquelles le parti a été élu, oui. Des décisions et des réformes impopulaires, bien sûr. Mais, et c’est là le grand géni du PJD, rester populaire tout en menant des réformes qui ne le sont pas. Car une chose est sure, le PJD et son leader, restent populaires.

L’USFP à présent. Le parti aurait tendance à faire figure d’outsider car c’est la solidité du parti qui a pris un sérieux coup ces deux dernières années. Un parti divisé, un parti qui se cherche. Au sein de l’USFP on veut faire mieux que 2009. Pour cela le parti doit faire face aux candidats des partis politiques adverses mais aussi, et c’est là que les choses se corsent pour le parti de la rose, l’USFP devra aussi essayer de se maintenir dans les communes remportées dans le temps par ceux qui furent membres de l’USFP et qui ne le sont plus aujourd’hui après la scission. Bon courage…

Après, il y’a l’Istiqlal et son tonitruant Secrétaire Général qui promet, promet et dit se sentir fort dans un parti, je cite, « fort et cohérent ». Et puis le RNI, le PPS, l’UC, le PSU très présents sur le terrain mais aussi dans les médias pendant toute la durée de la campagne électorale.

L’heure de vérité va bientôt sonner. Qui l’emportera ? Les jeux sont-ils faits ou Y’aura-t-il des surprises ? Y’a-t-il déjà des enseignements à tirer de la campagne des communales et régionales de 2015?  Place au débat.


Poster un Commentaire

dix-sept − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.