logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 07 février 2017


Partager

santé

Le conseil de la ville de Guelmim approuve deux conventions dans les domaines de la santé et de l’environnement

La première convention, c’est au sujet d’un partenariat avec l’association Sidi El Ghazi pour l’action sociale et éducative, afin de contribuer à la gestion d’un centre d’hémodialyse. Et pour prêter main forte à cette association, 100 000 dirhams par an vont être versés, ce qui va permettre de garantir une continuité des soins pour les patients souffrant d’insuffisance rénale.

Pour la deuxième convention, le conseil communal a approuvé la prolongation de cinq ans d’un partenariat avec une autre association, cette fois, pour gérer un jardin public à Hay Touaghil, dans la ville de Guelmim.

 

///////////////////

Diesel : la répression des fraudes transmet ses conclusions sur Fiat

Après Volkswagen et Renault, c’est au tour de Fiat Chrysler. La Direction de la répression des fraudes a décidé de transmettre au parquet de Paris les conclusions de son enquête sur les émissions polluantes de véhicules diesel du groupe Fiat Chrysler.  La Répression des fraudes a « finalisé ses investigations concernant la recherche d’éventuelles tromperies commises par le groupe », indique le communiqué. Il appartiendra désormais au parquet d’ouvrir éventuellement une information judiciaire – tout comme il l’a fait pour Renault – pour mettre en lumière une éventuelle tromperie.  Cela fait des mois que le groupe est dans le viseur des autorités françaises, et notamment de la commission technique chargée, dans la foulée du scandale Volkswagen, de s’assurer que d’autres constructeurs n’ont pas intégré des logiciels fraudeurs à leurs véhicules. En Allemagne, les autorités n’ont pas hésité à accuser Fiat Chrysler d’utiliser un logiciel de manipulation dans ses moteurs. Aux États-Unis, le groupe automobile est accusé d’avoir violé la législation américaine sur la pollution en dissimulant l’existence d’un logiciel équipant plus de 100 000 véhicules diesel dans le pays. Fiat nie toute fraude et réfute tout parallèle avec son rival allemand. Toutefois, selon l’agence environnementale américaine, le constructeur encourt des pénalités civiles pouvant aller dépasser les 4 milliards et demi de dollars.

 

///////////////////

La Pologne sous un smog

Depuis le début de l’année, la pollution fait des ravages dans ce pays de 38 millions d’habitants. Symptôme le plus visible de la dépendance au charbon, ce phénomène récurrent force à rester chez soi ou à s’équiper de masques filtrants. Les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont les plus exposés au smog, qui endommage les voies respiratoires à la manière des cigarettes. De l’avis d’un spécialiste en pneumologie, en cette période de smog en Pologne, « Un enfant qui joue dehors, c’est comme s’il fumait, c’est la même chose ». D’ailleurs, un des hôpitaux de Varsovie a rapporté une hausse de 50% du nombre de patients lors d’une période de froid sans vent, le mois dernier. Sur place, les magasins proposent des masques respiratoires filtrants, tous sont en rupture de stock, tandis que les autorités en ont distribué gratuitement aux policiers travaillant sur la voie publique. Selon une étude de l’Agence européenne pour l’environnement, la pollution atmosphérique – due en grande partie au chauffage au charbon – a eu pour effet quelque 50 000 décès prématurés par an. À noter que Cracovie et Varsovie sont régulièrement citées parmi les villes les plus polluées du monde.

 

///////////////////

La Chine développe la culture d’un riz résistant aux maladies et aux insectes
Comme un peu partout, l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques a provoqué des problèmes en matière d’environnement et de sécurité des aliments. Du coup, un nouveau type de riz va être planté dès le mois d’avril, dans le nord est du pays. Il s’agit du premier type de riz résistant aux maladies et aux insectes et à haut rendement planté en Chine. Il faut savoir qu’il y a bientôt 5 ans, des scientifiques chinois ont sélectionné plus de 40 000 marqueurs génétiques utiles, parmi d’innombrables données génétiques et ont développé la première « puce pangénomique de culture des semences » au monde. Une puce qui aide à développer une nouvelle variété de riz pour résoudre ces problèmes.

 

///////////////////

Cette année encore, 50 000 lévriers vont être abandonnés ou tués en Espagne

Chaque année en Espagne, le mois de février est synonyme de mort pour environ 50 000 lévriers. Des chiffres de Galgos, une association qui propose à l’adoption certains de ces chiens qui ont pu être sauvés. Ces derniers sont tués ou abandonnés par leur maître une fois la période de chasse, qui va de novembre à février, terminée. L’Espagne, c’est l’un des rares membres de l’Union Européenne qui autorise encore la chasse des lièvres et lapins avec cette race, ce qui est interdit en France par exemple depuis plus de 170 ans. Tous les ans, de nombreuses voix s’élèvent contre les mauvais traitements qu’infligent les chasseurs espagnols à leur chien. Certains de ces animaux finissent pendus ou sont jetés dans des puits ce qui permet au propriétaire de s’en débarrasser en toute discrétion. D’autres, des centaines de lévriers sont également abandonnés parfois après avoir eu les pattes cassées afin de les empêcher de revenir. Et face à cette pratique est considéré comme une tradition séculaire, la justice espagnole préfère fermer les yeux. Le massacre des galgos peut donc recommencer chaque année en toute impunité… ou presque. En 2013, un éleveur et président d’association de chasse a été condamné à sept mois et demi de prison pour avoir pendu deux de ses chiens.


Poster un Commentaire

un × trois =