logo-mini
Volkswagen

Volkswagen : la transition douloureuse. 30 000 postes seront supprimés sur 5 ans


Partager

Volkswagen

Le géant allemand annonce la suppression de 30 000 postes dans le monde au sein de la marque VW sur 5 ans.

Objectif de cette réduction massive des effectifs : économiser 3,7 milliards d’euros  par an d’ici à 2020 pour améliorer la rentabilité et investir dans le développement de voitures électriques.

Investir à vitesse grand V : Volkswagen compte mettre sur le marché plus de 30 modèles de véhicules totalement électriques d’ici 2025.

C’est avec ce nouveau plan stratégique que le groupe qui emploie 610.076 personnes au total, entend surmonter le Dieselgate.

Les suppressions d’emplois concernent principalement l’Allemagne, avec 23 000 postes, mais aussi l’Amérique du Nord, le Brésil et l’Argentine. En parallèle, Volkswagen vise une augmentation de 25% de la productivité dans ses usines allemandes.

 

Matthias Müller, le patron de Volkswagen confirme 18 milliards d’euros de provision, coûts du Dieselgate.

Le groupe envisage de produire ses propres batteries pour appuyer son ambitieux plan de développement de voitures électriques.

Dans le journal allemand Frankfurter, le patron du groupe, Matthias Müller déclare je cite : « Si plus d’un quart de nos voitures doivent être des véhicules électroniques dans un avenir proche alors il va nous falloir approximativement trois millions de batteries par an. Alors cela a du sens que nous construisions notre propre usine. »

Matthias Müller a aussi confirmé que Volkswagen avait provisionné 18 milliards d’euros pour couvrir les frais liés au scandale de la manipulation des émissions polluantes de ses véhicules diesel.


Poster un Commentaire

19 − 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.