logo-mini
police

Utilisation des armes de service par les agents de police : de la violence légitime


Partager

police

Durant ces dernières semaines, les agents de police ont du recourir à plusieurs reprises à leur arme de service lors de différentes interventions sur le terrain.

Dimanche dernier par exemple, une patrouille de la PJ de la préfecture de Marrakech a été contrainte de faire usage d’une arme à feu pour arrêter un repris de justice en état second qui mettait en péril la sécurité des citoyens en les menaçant d’un sabre. La polémique enfle sur les réseaux sociaux sur les raisons du recours aux armes à feu. Face à cela, La DGSN a publié un communiqué dans lequel elle s’explique sur les conditions légales d’utilisation des armes de service par les agents de police. Elle insiste entre autres, sur la légitime défense du citoyen et de ses biens ou du policier lui-même. Le communiqué ajoute que cet usage doit réunir des conditions légales notamment l’imminence de l’attaque et la proportionnalité de la défense à l’attaque et note que l’appréciation de ces conditions est soumise au pouvoir discrétionnaire de la justice. Enfin, la police a du mettre en garde contre toutes les fausses vidéos qui circulent sur internet à ce sujet.


Poster un Commentaire

15 + seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.