logo-mini
parlementaire

Un parlementaire est-il un salarié comme un autre ?


Partager

parlementaire

En 2015, une campagne menée par des milliers de Marocains sous le signe « soyons citoyens » appelait à baisser les salaires des ministres, mais aussi des parlementaires des deux chambres. L’objectif était de sauver le Maroc de la crise économique. Aujourd’hui, c’est toujours de baisse de salaires dont on parle, mais cette fois pour susciter de réelles vocations en politique, faire en sorte que ce ne soit plus l’argent qui attire les vocations factices et autres opportunistes, mais bel et bien l’intérêt général.

S’attaquer au train de vie des élus pourrait-il revêtir quelques vertus ? On se penche sans plus tarder sur la question.


Poster un Commentaire

un + 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.