logo-mini
suprémacisme

Le suprémacisme blanc prouve-t-il que l’Amérique n’a jamais été innocente ?


Partager

suprémacisme

Cet été était également mouvementé Outre Atlantique, du côté des États-Unis. Le 12 août dernier, une jeune militante antiraciste a été fauchée par la voiture d’un suprémaciste blanc alors qu’elle participait à une manifestation contre un rassemblement de militants de l’alt-right. Depuis, deux visages de l’Amérique s’opposent ouvertement dans la ville de Charlottesville. Malgré ces violences, Donald Trump a préféré au départ ne pas clairement pointer du doigt les militants de la « droite alternative ». Ce qui lui a été vivement reproché dans la presse.


Poster un Commentaire

15 + 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.