logo-mini
Google

Smartphones : Le ton monte entre la commission européenne et Google au sujet d’Android


Partager

Google

Le géant informatique américain est accusé « d’abuser de sa position dominante en imposant des restrictions aux fabricants d’appareils Android et aux opérateurs de réseaux mobiles ».

La commissaire chargée de la politique de concurrence, Margrethe Vestager a déclaré:

« Au stade actuel de notre enquête, nous pensons que par son comportement, Google prive les consommateurs d’un choix plus large d’applications et de services mobiles et que l’entreprise freine l’innovation émanant des autres acteurs, en violation des règles de concurrence de l’UE ».

À la suite de cette charge de Bruxelles, Google construit sa défense, pour éviter une éventuelle sanction de la part de la commission européenne.

Une amende qui peut aller jusqu’à 10% du chiffre d’affaires annuel du groupe, soit 7 milliards et demi de dollars.


Poster un Commentaire

dix-sept + quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.