logo-mini
Simplon

Simplon à Casablanca : une réponse contre l’exclusion sociale de la jeunesse


Partager

Simplon

Pour commencer, il convient de rappeler que cette StartUp française a été créée il y a trois ans… une expérience qui a fait ses preuves puisqu’elle compte, aujourd’hui, une vingtaine d’établissements dans l’hexagone.

Et si Simplon avait une devise, elle pourrait être le numérique pour tous et partout. En effet, l’idée est de former des jeunes gens, loin du système scolaire ou du monde du travail… mais désirant acquérir les codes du numérique, ce qui pourrait leur permettre à terme d’intégrer le marché du travail. Une formation qui plus est gratuite… ce qui permettrait de faire tomber les murs de l’exclusion sociale dont souffre une bonne partie de notre jeunesse, parfois délaissée par le modèle de formation traditionnelle.

Rappelons que la semaine dernière, une cérémonie a eu lieu à l’Assemblée nationale à Paris, en présence notamment du président de l’Assemblée Claude Bartolone, de l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, mais aussi de notre invité, Jawad Boussakouran, porteur du projet au Maroc. Si aujourd’hui cette école du numérique se concentre sur Casablanca, l’idée est de la développer à travers tout le pays dans les années à venir… pour que le Maroc tout entier entre de plain-pied dans l’ère du numérique.


Poster un Commentaire

14 + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.