logo-mini
Simone Veil

Simone Veil, la fin d’une époque et d’une génération de femmes et d’hommes politiques de renom


Partager

Simone Veil

Une cérémonie se tiendra mercredi aux Invalides pour saluer la mémoire de Simone Veil, ancienne ministre de la Santé et ex-présidente du Parlement européen, décédée vendredi à l’âge de 89 ans, a annoncé la présidence de la République. Le décès de cette figure du XXe siècle, incarnation du « meilleur de la France » selon Emmanuel Macron, a déclenché une pluie d’hommages en France et en Europe.

Rescapée de la Shoah, devenue femme d’Etat à la fibre humaniste, Simone Veil fut l’une des rares femmes engagées en politique dans les années 1970, qui la virent œuvrer à la légalisation de l’avortement en France. La cérémonie se tiendra en présence de sa famille, du chef de l’Etat qui prononcera un discours et des corps constitués. Les drapeaux européens seront mis en berne et les drapeaux français porteront un crêpe noir, a précisé l’Elysée.

Simone Veil est décédée dans la matinée à son domicile parisien. Membre du Conseil constitutionnel puis de l’Académie française, Simone Veil a inspiré le respect de la classe politique, jusque chez ses adversaires.


Poster un Commentaire

19 − quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.