logo-mini
PJD

Que sera le PJD sans Benkirane, et Benkirane sans le PJD ?


Partager

PJD

Au chapitre politique nationale à présent, Le Parti de la Justice et du Développement tenait ce weekend la session extraordinaire de son conseil national. La question du très attendu amendement des statuts du parti n’a pas été évoquée. « La question de l’amendement du statut du parti n’a pas été évoquée au cours du conseil national pour la simple raison qu’elle ne figurait pas déjà dans l’ordre du jour du cette session » a déclaré Aziz Rebbah ministre dans le gouvernement El Otmani et membre du secrétariat général du parti de la lampe, déclaration faite au journal Aujourd’hui le Maroc.

Le suspense reste donc toujours entier concernant l’identité du prochain secrétaire général du Parti ; Abdelilah Benkirane, à la tête du parti depuis le printemps 2008, n’a plus le droit théoriquement de se présenter.


Poster un Commentaire

dix-huit + treize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.