logo-mini
Saoudienne

Une Saoudienne risque la mort pour une photo sans voile : d’où est-ce que l’Arabie Saoudite tire ses lois ?


Partager

Saoudienne

Une « violation des mœurs ». C’est ce que la police saoudienne reproche à une femme, qui a enlevé son voile en public et posté des photos d’elle, tête nue sur Twitter.

Selon le porte-parole de la police saoudienne, Elle « a publié un tweet la montrant debout sans voile près d’un café très connu à Ryad. Elle est également accusée, je cite de « parler ouvertement de relations prohibées avec des hommes« .

La femme en question, âgée d’une vingtaine d’années, a été « emmenée dans une prison pour femmes » et son cas devrait, toujours selon ce même porte-parole, faire l’objet d’investigations supplémentaires. Une nouvelle affaire qui secoue la toile, et les défenseurs des Droits de l’Homme dénoncent toujours la situation des femmes saoudiennes dans le royaume wahhabite.


Poster un Commentaire

2 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.