logo-mini
Sahel

Sahel : stratégie du chaos contrôlé


Partager

Sahel

L’armée américaine a annoncé vendredi le décès d’un quatrième soldat américain dans l’attaque qui s’est produite mercredi soir dans le sud-ouest du Niger, à proximité de la frontière malienne. L’embuscade n’a pas été revendiquée, mais les États-Unis soupçonnent une branche locale de l’organisation Daech d’en être l’auteur. La perte de quatre membres des forces d’élite va déclencher un examen de la manière dont les opérations ont été menées, sans toutefois suggérer de changement dans l’implication américaine au Sahel, toujours selon l’armée américaine.


Poster un Commentaire

douze + 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.