logo-mini
Syrie

Réunion sur la Syrie à Astana, « tout un symbole » selon Rachid Achachi


Partager

Syrie

Le point à présent sur la conférence qui s’est tenue à Astana au Kazakhstan, au sujet de la Syrie.

La Russie, l’Iran et la Turquie ont soutenu la trêve en place en Syrie en s’entendant mardi sur l’instauration d’un mécanisme de contrôle de sa bonne application, mais les opposants au régime, se sont aussi dressés contre l’Iran et l’offensive de l’armée syrienne à l’ouest de Damas ce qui semble déjà compromettre l’accord trouvé.

L’émissaire spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, qui a assisté aux pourparlers d’Astana, a dit mardi avoir désormais bon espoir de lancer ces négociations de paix le mois prochain au bord du lac Léman à Genève.  L’Arabie saoudite n’a pas participé à la réunion d’Astana, à laquelle en revanche un diplomate français a assisté de manière informelle, avec d’autres homologues occidentaux.


Poster un Commentaire

4 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.